» GANGLION LYMPHATIQUE LUPUS

LUPUS


Lupus érythémateux aigu disséminé (LEAD) (1 ; 55-56) s’accompagne d’adénopathie dans 30 à 60% des cas, surtout au niveau de la région cervicale.
Histologie : de façon non spécifique, présence d’une hyperplasie folliculaire avec plasmocytose, hyperplasie immunoblastique polymorphe interfolliculaire, parfois de façon caractéristique nécrose plus marquée que dans la maladie de Kikuchi (s’en différencie par la présence de polynucléaires), avec présence de plasmocytes, on recherche des corps hématoxyliques de 5 à 12 µ, ovoïdes ou sphériques, près de la nécrose ou dans les sinus / paracortex, parois vasculaires (HE +, Feulgen +, PAS +, souvent difficiles à voir) ou des phénomènes d’Azzopardi (dépôts de DNA) dans les parois vasculaires.Images : #1 ; #2, #3
Diagnostic différentiel : Kikuchi (hyperplasie folliculaire moins nette + d’immunoblastes évoquant un lymphome), Castleman, griffes du chat (PNN), lymphogranulome vénérien (granulomes)
(1) O'Malley DP, George TI, Orazi A, Abbondanzo SL. Benign and reactive conditions of lymph node and spleen. 1st ed. American registry of pathology, 2009.

(55) Dorfman RF, Warnke R. Lymphadenopathy simulating the malignant lymphomas. Hum Pathol 1974 ; 5(5):519-50.


(56) Dorfman RF, Berry GJ. Kikuchi’s histiocytic necrotizing lymphadenitis : an analysis of 108 cases with emphasis on differential diagnosis. Semin Diagn Pathol 1988 ; 5(4):329-45.


http://www.emedicine.com/pmr/topic135.htm
http://www.pathologyoutlines.com/lymphnodes.html#sle



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.