» GANGLION LYMPHATIQUE AMYLOSE

AMYLOSE


Amylose ganglionnaire (voir amylose)(1) : Atteinte N jusqu’à 1/3 des amyloses généralisées et secondaires
Histologie : tissu lymphoïde presque totalement remplacé par des dépôts de substance amorphe éosinophile, acellulaire avec réaction gigantocellulaire en périphérie, positifs aux colorations habituelles (PAS, Rouge Congo, Thioflavine T), l’atteinte peut être massive, sinon les dépôts peuvent être limités dans la paroi des vaisseaux, en dépôts nodulaires dans les centres germinatifs, parfois diffus, localisés. Presque toujours associé à une gammapathie monoclonale (myélome ou lymphome LP) (53), sinon idiopathique (54 ;55)
(1) O'Malley DP, George TI, Orazi A, Abbondanzo SL. Benign and reactive conditions of lymph node and spleen. 1st ed. American registry of pathology, 2009.

(53) Newland JR, Linke RP, Lennert K. Amyloid deposits in lymph nodes : a morphologic and immunohistochemical study. Hum Pathol 1986 ; 17(12):1245-9.

(54) Buxbaum J. Mechanisms of disease : monoclonal immunoglobulin deposition. Amyloidosis, light chain deposition disease, and light and heavy chain deposition disease. Hematol Oncol Clin North Am 1992 ; 6(2):323-46.

(55) Naschitz JE, Yeshurun D, Kuhnreich E, Pick AI, Boss J. Isolated amyloid lymphadenopathy. Acta Haematol 1984 ; 72(4):274-7.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.