» GANGLION LYMPHATIQUE HYPERPLASIE MONOCYTOIDE

HYPERPLASIE MONOCYTOIDE


Hyperplasie monocytoïde : (hyperplasie de la zone marginale) (1) : pathologie de topographie sinusoïdale ou paracorticale (amas, plages de cellules claires) ou formant une 3ème couche claire autour des follicules lymphoïdes (cellules lymphoïdes petites/intermédiaires à noyaux ronds/indentés) qui peut se voir dans des pathologies telles que la toxoplasmose, MNI, SIDA, CMV, HIV, pathologies auto-immunes, griffes du chat avec des sinus dilatés occupés par de grandes cellules à cytoplasme pâle ou clair avec un noyau central rond ou réniforme non nucléolé. Il s’y associe souvent une hyperplasie folliculaire..
Le diagnostic différentiel se pose essentiellement avec une leucémie à tricholeucocytes, un lymphome T périphérique ou une mastocytose, voire un lymphome marginal des ganglions (14). (prolifération diffuse).
 
(1) O'Malley DP, George TI, Orazi A, Abbondanzo SL. Benign and reactive conditions of lymph node and spleen. 1st ed. American registry of pathology, 2009.
(14) Kojima M, Motoori T, Iijima M, Ono T, Yoshizumi T, Matsumoto M et al. Florid monocytoid B-cell hyperplasia resembling nodal marginal zone B-cell lymphoma of mucosa associated lymphoid tissue type. A histological and immunohistochemical study of four cases. Pathol Res Pract 2006 ; 202(12):877-882.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.