» GLANDES SALIVAIRES Carcinome épidermoïde (Malpighien / squameux)

Carcinome épidermoïde (Malpighien / squameux)


Carcinome malpighien (9 ;31) Archives 2001 ;125:740  : Il faut exclure un primitif survenu ailleurs (ORL), ne se voit pas dans glande mineure car diagnostic impossible (80% parotide, 20% sous-maxillaire). Rare de 2 à 9% des T malignes de parotide et 2 à 5 % de sous maxillaire. Se voit de 13 à 99 ans (moyenne 65 ans) forte prédominance masculine et dans la parotide (90%).Très rare, souvent métastase dans N intraparotidien.
Extension rapide, parfois PF.
Clinique : asymptomatique 1 fois sur 2, sinon douleur, PF, masse tumorale. T mal limitée infiltrante, ferme. L'histologie est classique.
Macroscopie : mal limité, infiltrant, souvent > 3cm, à la coupe solide, ferme
Immunohistochimie : actine lisse -, calponine – (34)
Diagnostic différentiel :
- Métaplasie squameuse, surtout si inflammation ou manipulation chirurgicale ou sialométaplasie nécrosante.
- K muco-épidermoïde de haut grade, mais cellules mucineuses, intermédiaires.
- Métastase, + fréquent rechercher primitif ORL ou de la peau du visage
- Kératocystome : lésion salivaire rare, multiples kystes bordés par un revêtement squameux stratifié avec lamelles kératosiques et nids épithéliaux, amis lésion bénigne
Pronostic : lié à l'âge, taille, ulcération ou fixation, métastases ganglionnaires dans 50%, systémiques dans 20-30 %.

(9) Ellis GL, Auclair PL. Tumors of the salivary glands. Third series ed. Washington : Armed Forces Institute of Pathology, 1995.

(31) Barnes L, Eveson JW, Reichart P, Sidransky D. Pathology and genetics of Head and neck tumours. IARC press, 2005

(34) Prasad AR, Savera AT, Gown AM, Zarbo RJ. The myoepithelial immunophenotype in 135 benign and malignant salivary gland tumors other than pleomorphic adenoma. Arch Pathol Lab Med 1999 ; 123(9):801-806.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.