» GANGLION LYMPHATIQUE LYMPHOHISTIOCYTOSE ERYTHROPHAGOCYTAIRE FAMILIALE

LYMPHOHISTIOCYTOSE ERYTHROPHAGOCYTAIRE FAMILIALE



 La lymphohistiocytose érythrophagocytaire familiale ou maladie de Farqhar (4 ;5 ;7 ;12)
Il s'agit d'une maladie rare, congénitale familiale (hérédité autosomique récessive) du nourrisson commençant avant le 3ème mois, de survenue brutale ou insidieuse. Incidence de 1.2 10-6. Des mutations de la perforine représentent 20% des cas, des mutations en 9q représentent 10% des cas familiaux, le reste est lié à des mutations non identifiées actuellement.
Clinique : Elle se manifeste par de la fièvre, arrêt de croissance, hépatosplénomégalie, anémie avec possibilité de leucopénie et de coagulopathie de consommation, dysfonction hépatique avec augmentation de la ferritine, LDH, et triglycérides. Cellules mononucléées circulantes atypiques ou bizarres. Ictère et augmentation des transaminases, triglycérides et cholestérol circulants. Diminution sévère de l'immunité cellulaire. Les critères cliniques sont : fièvre > 38.5 sur plus de 7 jours ; splénomégalie ; cytopénie sur au moins 2 lignées (PNN < 1000/mL, plaquettes < 100,000/mL, Hb < 9.0 g/dL) ; hypofibrinogénémie (<1.5 g/L), hypertriglycéridémie, hémophagocytose, éruptions cutanées (plus de la moitié des cas).
Biologie : en plus de la pancytopénie, hypofibrinogénémie et hypertriglycéridémie, augmentation de la ferritine parallèle à l'évolution de la maladie, hyperbilirubinémie, hypo-albuminémie, augmentation des enzymes hépatiques. Parfois dysérythropoïèse médullaire (J Clin Pathol 2001 ;54:961).
Histologie  : Une histiocytose érythrophagocytaire (GR, lymphocytes, débris cellulaires) s'associe à un infiltrat de petits lymphocytes et plasmocytes dans les ganglions et le thymus qui sont le siège de déplétion lymphoïde, le foie, la moelle osseuse (hypercellulaire avec hyperplasie érythroïde et hypoplasie myéloïde), la rate, le système nerveux. De très rares formes sporadiques ont été décrites chez le nourrisson. Les histiocytes sont lysozyme +, phosphatase acide +, estérase non spécifique +, co-expriment les marqueurs histiocytaires HLADR, CD 14 et S100 +/- selon les études. Images : #1 ; #2
Traitement : corticoïdes (dexamethasone) sous couverture anti-infectieuse et anti-mycotique et Bactrim en prévention de pneumocystis puis greffe de moelle si donneur compatible. Les patients à haut risque sont traités par étoposide, ceux à faible risqué par cyclosporine, corticoïdes, Ig en IV.
Pronostic : évoluant vers la mort avant 2 ans (OS à 5 ans de 20%, mais de 66% si allogreffe de moelle vs 10% si chimiothérapie), une atteint du SNC et une faible activité NK sont de mauvais pronostic et imposent la transplantation de cellules souches (13).

(4) Diebold J, Molina T, Bigorgne C, Audouin J, Le Tourneau A. [Nodal histiocytic hyperplasia and proliferation]. Ann Pathol 1995 ; 15(4):238-51.

(5) Woda BA, Sullivan JL. Reactive histiocytic disorders. Am J Clin Pathol 1993 ; 99(4):459-63.

(7) Knowles DM, ed. Neoplastic hematopathology. second ed. Philadelphia : Pippincott Williams and Wilkins ; 2001.

(12) Perry MC, Harrison EG, Jr., Burgert EO, Jr., Gilchrist GS. Familial erythrophagocytic lymphohistocytosis. Report of two cases and clinicopathologic review. Cancer 1976 ; 38(1):209-218.

(13) Imashuku S, Hyakuna N, Funabiki T, Ikuta K, Sako M, Iwai A et al. Low natural killer activity and central nervous system disease as a high-risk prognostic indicator in young patients with hemophagocytic lymphohistiocytosis. Cancer 2002 ; 94(11):3023-3031.


http://www.emedicine.com/ped/topic745.htmhttp://www.pathologyoutlines.com/lymphnodes.html#hemophagocyticlymphohistiocytosis

http://www.emedicine.com/ped/topic745.htm
http://asheducationbook.hematologylibrary.org/cgi/content/full/2005/1/82


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.