» Moelle hématopoïétique SYNDROME DYSIMMUNITAIRE

SYNDROME DYSIMMUNITAIRE



Syndromes dysimmunitaires  :
Ceux-ci peuvent présenter à peu près le même tableau clinique que la LAID avec des adénopathies, une hypergammaglobulinémie polyclonale et/ou une auto-immunité avec des ganglions siège d'une hyperplasie interfolliculaire polymorphe avec des lymphocytes, plasmocytes, immunoblastes, PNE, cellules épithélioïdes et une hypervascularisation, on retrouve souvent un facteur déclenchant viral ou médicamenteux, au niveau médullaire, présence de lésions réactionnelles spécifiques avec plasmocytose surtout périvasculaire, des nodules lymphoïdes polymorphes avec ou sans hyperéosinophilie. Une telle lésion peut se voir dans le contexte d'une maladie de Castleman.


(2) Sultan.C., Scoazec JY, Imbert M.Masson, ed. Histopathologie de la moelle osseuse. Paris : 1991.


 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.