» Moelle hématopoïétique AMYLOSE

AMYLOSE





Amylose médullaire : dans la moitié des cas, elle se dispose en larges plages dissociant la moelle hématopoïétique située à distance des vaisseaux, souvent, l’amylose est périvasculaire d’intensité très variable selon les cas. Dans quelques cas, l’amylose se dispose en ponctuations nodulaires ou triangulaires non visibles en hématoxyline éosinophile. Le + souvent associé à un myélome multiple, un MGUS
Le diagnostic différentiel de l’amylose se fait avec des plages d’œdème mais la structure est moins homogène, des dépôts de fibrine coagulée, des suffusions hémorragiques, des dépôts fibrinoïdes dans les parois vasculaires comme dans les collagénoses ou maladie de Moschcowitz.
Des îlots de nécrose amorphe intra-médullaire avec une structure plus grenue et la présence de noyaux pycnotiques, aucun de ces diagnostics différentiels ne pose de problème après coloration au rouge Sirius.Dépôts protéinacés (comme dans la lymphadénopathie protéinacée) qui correspondent à des dépôts d’Ig ou fragments d’Ig.


(2) Sultan.C., Scoazec JY, Imbert M.Masson, ed. Histopathologie de la moelle osseuse. Paris : 1991.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.