» Moelle hématopoïétique MACROPHAGIE

MACROPHAGIE







Moelle et macrophagie  : La macrophagie est assurée par des cellules réticulohistiocytaires qui jouent un rôle physiologique en détruisant les restes nucléaires et globules rouges usagés et en recyclant le fer. La macrophagie se présente de plusieurs manières :
Résorption de produits de dégradation lipidique dans les dyslipoïdoses en particulier dans la maladie de Gaucher avec parfois un aspect de cellules spumeuses ou vacuolées difficiles à distinguer d'une dégénérescence graisseuse, les macrophages peuvent former des granulomes.
Dans les leishmanioses, ce sont les histiocytes médullaires qui sont parasités.
Le plus souvent, les macrophages ne présentent pas de particularité et comportent des granulations de tailles et de formes variées, parfois, le contour cellulaire est rompu, les granulations se répandent dans la substance intercellulaire, les macrophages peuvent rester isolés, soit se grouper en petits amas en particulier au sein d'îlots lymphoïdes.
La macrophagie la plus commune concerne la captation du fer et s'observe dans les anémies sidéroblastiques, les transfusions répétées, l'aplasie médullaire chronique et l'hémochromatose. Les macrophages peuvent renfermer des dérivés glucidiques PAS+ avec une fluorescence spontanée en ultraviolets témoignant de la présence de lipofuchsine, possibilité de débris cellulaires nucléaires ou de résidus de nécrose.







(2) Sultan.C., Scoazec JY, Imbert M.Masson, ed. Histopathologie de la moelle osseuse. Paris : 1991.


 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.