» Moelle hématopoïétique HISTIOCYTOSE A CELLULES DE LANGERHANS

HISTIOCYTOSE A CELLULES DE LANGERHANS




Forme médullaire de granulomatose a cellules de Langerhans (voir Langerhans dans corps entier) : Le sang circulant ne présente pas d'anomalie notable, à la BOM, l'atteinte est soit focale, soit marquée, confluente, formée de nappes d'histiocytes de Langerhans avec un mélange d'histiocytes, de cellules géantes, de polynucléaires neutrophiles et éosinophiles, de plasmocytes, de lymphocytes, parfois fibrose marquée. La cellule de Langerhans est d'histologie classique avec des noyaux en irréguliers, fendus, clivés, encochés, un cytoplasme éosinophile peu étendu, homogène avec possibilité de granules d'hémosidérine ou de fines inclusions vacuolaires, un marquage positif à la S100, à l'HLADR, au CD1A, à la vimentine, négatif au CD68, à la NSE et à la A1AT. Possibilité de plasmodes multinucléés, ou de surcharge lipidique sous forme de cellules spumeuses.

(2) Sultan.C., Scoazec JY, Imbert M.Masson, ed. Histopathologie de la moelle osseuse. Paris : 1991.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.