» SEIN Métaplasie cylindrique typique et atypique

Métaplasie cylindrique typique et atypique


Classification : selon Schnitt (Adv Anat Path 2003 ;10:113) modifié selon Simpson (AJSP 2005 ;29:734)
Acini +/- dilatés, bulbes cytoplasmiques et sécrétions intraluminales ;
Type 1 : métaplasie cylindrique ; TDLU avec degré variable de dilatation acinaire, à bords ondulants, 1-2 couches cellulaires ; cellules cylindriques à noyaux uniformes ovoïdes ou allongés perpendiculaires à la membrane basale, pas de nucléole net, chromatine dispersée, ER, PR, bcl-2 et cycline Dl sont positifs et le Ki-67 est < 3%, HER2, GCDFP-15, les CK basales et p53 sont négatifs
Type 2 : hyperplasie cylindrique ; acini avec >2 couches cellulaires stratifiées, chevauchement nucléaire variable et micropapilles, pas d'architecture complexe ; cytologie similaire au type 1, parfois cellules en clou de charpentier ; calcifications et sécrétions intraluminales
Type 3 : hyperplasie cylindrique avec atypies architecturales ; >2 couches cellulaires, architecture complexe (micropapilles, touffes, arcades, ponts rigides, lumières à l'emporte-pièce) ; cytologie de type 2
Type 4 : hyperplasie cylindrique avec atypies cytologiques ; architecture de type 2 ; atypies cytologiques minimes à modérées, peut ressembler à une carcinome tubuleux
Type 5 : hyperplasie cylindrique avec atypies cytologiques et architecturales : architecture de type 3 ; cytologie de type 4
Classification + simple avec 3 catégories lésionnelles : métaplasie cylindrique, hyperplasie sur métaplasie cylindrique, métaplasie cylindrique atypique (ancien type 1).
Hyperplasie sur métaplasie cylindrique = métaplasie cylindrique avec > 2 couches de cellules, les noyaux peuvent se chevaucher avec pseudo-hyperchromasie de la lésion, pseudotouffes/papilles pointues. Les cellules superposées restent perpendiculaires à la basale (ancien type 2).
Métaplasie cylindrique atypique : atypies cytologiques, noyaux arrondis, nucléolés, parfois augmentation du N/C ou atypies (ancien type 4)
L'ancien type 3 = hyperplasie épithéliale atypique, l'ancien type 5 = hyperplasie épithéliale atypique ou CIS
Diagnostic différentiel : métaplasie apocrine (cytoplasme éosinophile granulaire, pas de sécrétions luminales ni Ca++, RE-. Hyperplasie pseudolactante (bulles cytoplasmiques, cytoplasme abondant pâle clair, vacuolé). Hyperplasie sécrétoire kystique (épithélium cubocylindrique, lumières avec pseudocolloïde, rares Ca++
http://pathologyoutlines.com/breast.html
La forme plane Breast Cancer Res 2003 ;5:263 : ou clinging carcinoma de bas grade, ou métaplasie cylindrique atypique : couche unique ou stratifiée de cellules avec atypies minimes et distension du TDLU ; apical snouts variables ; RE+, MIB1+<a
(2) Tavassoli FA. Pathology of the breast. 2nd ed. Stamford : Appleton and Lange, 1999.

(13) Rosen PP. Breast Pathology : Diagnosis by Needle Core Biopsy. Philadelphia : Lippincott Williams & Wilkin's, 1999.
(13a) Feeley L, Quinn CM. Columnar cell lesions of the breast. Histopathology 2008 ; 52(1):11-19.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.