» CORPS UTERIN Nodule du site placentaire

Nodule du site placentaire


Nodule du site placentaire

(1) : se voit durant la période d’activité génitale entre 17 et 49 ans ( 30 ans), une grossesse ancienne de 3 semaines à 8 ans (moyenne 3 ans) (2) précède la lésion. Découverte accidentelle dans un curetage, biopsie ou hystérectomie, près de 40% dans l’endocol. Petits nodules ou plaques (1 à 14 mm avec une moyenne de 2,1 mm), isolées ou multiples, ovales, bien limitées, voire de plaques parallèles à la surface de l’endomètre, qui sont extensivement hyalinisées.

Histologie  : petite lésion arrondie, bien limitée à la surface de l’endomètre ou au niveau cervical, rarement tubaire, entourée de cellules inflammatoires et de cellules déciduales, constituée de cellules trophoblastiques de type IT importante hyalinisation tantôt centrale, tantôt périphérique, ne laissant persister qu’un anneau cellulaire, parfois centrés par de la nécrose ou une zone kystique. Les cellules isolées, en cordons, ou petits amas sont de taille variable, à cytoplasme éosinophile ou amphophile abondant, parfois clarifié. Petits noyaux uniformes, rares cellules à grands noyaux irréguliers, hyperchromatiques, occasionnelles cellules multinucléées ; pas/peu de mitoses, parfois corps de Mallory Archives 1993 ;117:547. Absence de villosités placentaires / caduque associées.
Immunohistochimie  : hCG – ou faible, CK 18 +, PLAP +, inhibine +, Ki67 + (5%), HLA G + (3), EMA +, inhibine-alpha +. P63 +, rares cellules hPL + et Mel-CAM +.
Diagnostic différentiel  : tumeur trophoblastique du site placentaire + grand, mal limité, pas de hyalinisation extensive, mitoses), carcinome malpighien cervical (nécrose, mitoses, dissocie les fibres musculaires, forme des masses cellulaires, CK18-, inhibine-alpha -, Hum Path 1999 ;30:687), tumeur trophoblastique épithélioïde, déciduale hyalinisée, mais noyaux + réguliers, pâles uniformes, cytoplasme mieux limité, HPL-, EMA -, Ki67 > 10%
 

Reference List

 

 (1) Shih IM, Mazur MT, Kurman RJ. Gestational trophoblastic disease and related lesions. In : Kurman RJ, editor. Blausteins’s Pathology of the female genital tract. New-York : Springer Verlag, 2001 : 1193-1247.

 (2) Young RH, Kurman RJ, Scully RE. Placental site nodules and plaques. A clinicopathologic analysis of 20 cases. Am J Surg Pathol 1990 ; 14(11):1001-1009.

 (3) Singer G, Kurman RJ, McMaster MT, Shih I. HLA-G immunoreactivity is specific for intermediate trophoblast in gestational trophoblastic disease and can serve as a useful marker in differential diagnosis. Am J Surg Pathol 2002 ; 26(7):914-920.

 

 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.