» MEDIASTIN METASTASE

METASTASE




Métastases ou extensions directes au thymus et médiastin (28) : les primitifs les plus fréquents sont poumon, thyroïde, prostate, sein, les mélanomes et sarcomes peuvent être de rares primitifs médiastinaux ou thymiques, ainsi que des tumeurs neuroendocrines ou squameuses, la clinique et le bilan détermineront alors la nature primitive ou secondaire.
Métastases ganglionnaires : la valeur diagnostique des ponctions sous échoendoscopie permet un staging des carcinomes pulmonaires non à petites cellules ou des cancers de l'oesophage, estomac, pancréas, rein et sein. Les métastases ganglionnaires d'adénocarcinome peuvent poser un problème d'interprétation après chimiothérapie s'il existe une importante nécrose ou des remaniements kystiques et mucoïdes. Des cellules malpighiennes dystrophiques secondaires à la radiothérapie et d'origine oesophagienne contaminant le ganglion ne doivent pas être confondues avec une métastase ganglionnaire de carcinome épidermoïde (2).
(2) Fabre M. Ponction sous échoendoscopie du médiastin,du foie, des surrénales, des parois digestives, du péritoine et du rétropéritoine. Ann Pathol 2006 ; 26(1S):S87-S89.

(28) Travis WD, Brambilla E, Muller-Hermelink HK, Harris CC. Pathology and genetics of Tumours of the lung, pleura, thymus and heart. Lyon : IARC Press, 2004.
 


 





 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.