» ESTOMAC Carcinome à petites cellules

Carcinome à petites cellules


Carcinome à petites cellules et neuroendocrine a grandes cellules (42 ;185) :
Pronostic mauvais, le plus souvent < 1 cm. La forme à petites cellules représente 6% des tumeurs neuroendocrines avec une prédominance masculine (2/1) et une moyenne de 63 ans, la forme à grandes cellules environ 2% des tumeurs de l’estomac.(193)
Macroscopie : lésion polypoïde ou quand plus évoluée, infiltrante charnière ulcérée.
Histologie : classique, idem à celle du poumon.
(42) Lewin KJ, Appelman HD.Rosai J, Sobin LH, eds. Tumors of the esophagus and stomach. Third series ed. Washington : Armed forces institute of pathology ; 1996.
(185) Capella C, Solcia E, Sobin LH, Arnold R. Endocrine tumours of the stomach. In : Hamilton SR, Aaltonen LA, eds. Tumours of the digestive system. Pathology and genetics. Lyon : IARCC Press ; 2000. p. 53-7.

(193) Jiang SX, Mikami T, Umezawa A, Saegusa M, Kameya T, Okayasu I. Gastric large cell neuroendocrine carcinomas : a distinct clinicopathologic entity. Am J Surg Pathol 2006 ; 30(8):945-953.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.