» Anatomie pathologique générale HYPERTROPHIE

HYPERTROPHIE







L'hypertrophie peut être :
- cellulaire : elle correspond à l'augmentation réversible de la taille cellulaire liée à une augmentation du volume ou du nombre de ses constituants.
- tissulaire ou organique : il s'agit de l'augmentation du volume d'un tissu ou d'un organe due à une hypertrophie ou une hyperplasie cellulaire.
Elle peut être due à :
-augmentation de l'activité mécanique ou métabolique (hypertrophie cardiaque du sportif)
-stimulation hormonale accrue (acromégalie par l'hormone de croissance)
La notion d'augmentation ou de diminution de cytoplasme spécialisé permet également d'écarter les fausses hypertrophies, liées à la dilatation de cavités ou à l'accumulation d'un tissu interstitiel, fibreux, lipomateux ou d'une substance anormale comme l'amylose (ex : lipomatose pancréatique, gliose cérébrale, amylose cardiaque). De même, ces modifications du tissu interstitiel peuvent masquer une réelle atrophie (ex : lipomatose musculaire).
L'hypotrophie peut être :
- cellulaire : elle correspond à une diminution réversible de la masse fonctionnelle d'une cellule liée à une diminution de son activité, par diminution du volume cellulaire et des constituants cytoplasmiques.
- tissulaire et organique : elle correspond à une diminution de la masse d'un tissu ou d'un organe due à l'atrophie des cellules qui le composent.
Le volume apparent de l'organe peut rester normal. Elle peut être physiologique, au cours du vieillissement, le thymus s'atrophie ou pathologique comme l'atrophie cérébrale par insuffisance circulatoire, l'atrophie des tubules rénaux dans les néphropathies chroniques.
L'hyperplasie correspond à l'augmentation de la masse d'un tissu, d'un organe ou d'une portion d'organe par augmentation du nombre de ces cellules, sans modification de l'architecture
Elle est souvent associée à une hypertrophie cellulaire et à une hyperactivité fonctionnelle. Elle peut être physiologique, comme l'hyperplasie compensatrice d'un organe après chirurgie ou l'hyperplasie mammaire par stimulation hormonale au cours de la grossesse. Elle peut être pathologique, comme l'hyperplasie surrénalienne au cours d'un hypercorticisme hypophysaire.










 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.