» OVAIRE Remaniements post thérapeutiques

Remaniements post thérapeutiques


Modifications ovariennes secondaires à traitement radiothérapique ou chimiothérapique (1). La chimiothérapie est responsable de modifications histologiques variées, avec une fibrose corticale focale ou diffuse, maturation folliculaire incomplète.


L’ovaire est extrêmement radio sensible, (dose de 5 à 6 grays) avec une disparition complète ou quasi totale des follicules primordiaux et en développement avec fibrose du stroma ovarien et sclérose(s)vasculaire(s).

 (1) Clement PB. Non neoplastic lesions of the ovary. In : Kurman RJ, editor. Blausteins's Pathology of the female genital tract. New-York : Springer Verlag, 2001 : 675-727.


 








 


 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.