» VAISSEAUX SANGUINS EMBOLIE GRAISSEUSE

EMBOLIE GRAISSEUSE


 Embolie graisseuse : Se voit au décours de traumatismes squelettiques (os longs, bassin), chirurgie orthopédique, perfusion de lipides, administration récente de corticoïdes, pancréatites aiguës, diabète, brûlures, reconstruction articulaire, Liposuccion, déviation cardio-pulmonaire, maladie des caissons, crise de drépanocytose, greffe de moelle, sepsis, prothèse de hanche ou de genou.
Physiopathologie : occlusion mécanique des capillaires pulmonaires par les gouttelettes de graisse ou toxicité après hydrolyse par les lipases pulmonaires.
Clinique : tachycardie persistante, tachypnée, dyspnée allant jusqu’à l’insuffisance respiratoire nécessitant une intubation, hypoxie après 12-72 heures, pics fébriles. Pétéchies non palpables brun-rouges, rapidement régressives, dans la partie supérieure du corps, en particulier dans les creux axillaires, thorax >, cou, conjonctives, dans un délai de 24-36 heures, présentes chez 20-50% des patients. Présence également de pétéchies et hémorragies sous-conjonctivales et orales. Au fond d’œil : oedème maculaire, taches blanches +/- confluentes, hémorragies d'aspect variable. Signes neurologiques : delirium agité, qui peut progresser vers la stupeur, épilepsie, coma et ne répond pas à la correction de l'hypoxie (le scanner cérébral, qui, dans un contexte de polyfracturé, cherche un hématome extra-dural ou sous-dural post-traumatique, peut trouver dans les cas graves des images d’œdème ou d'hypodensité localisée). Une insuffisance cardiaque droite avec signes typiques à l'électrocardiogramme peut exister
Des hémorragies rétiniennes avec globules graisseux intra-artériels à l'examen fundoscopique.


Biologie : hypoxie, hypocapnie modérée, voire hypercapnie si évolution défavorable, thrombopénie, anémie, hypofibrinogénémie.

Imagerie : cliché de thorax : infiltrat pulmonaire bilatéral diffus en 24-48 heures (aspect de tempête de neige).


 

 
Scanner cérébral : normal ou hémorragies pétéchiales diffuses de la substance blanche.
Scintigraphie : normale ou défauts sous-segmentaires de perfusion.
On peut rechercher sur lavage broncho-alvéolaire des macrophages alvéolaires avec inclusions de lipides
Traitement : réanimation avec oxygénation et ventilation adéquate, hémodynamique stable, équilibre hydro-électrolytique, prophylaxie de la thrombose veineuse profonde et des hémorragies gastro-intestinales. Le taux de mortalité est 10-20%.


http://www.emedicine.com/med/topic2784.htm



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.