» THYMUS Normal

Normal


Rappel anatomique et histologique  : Le thymus est un organe lymphoïde au sein duquel s’effectue la maturation des lymphocytes T ou thymocytes. thymus normal, #0, #1, virtuel involué
Situé dans le médiastin antéro-supérieur, entre le péricarde et le sternum, le thymus est constitué de deux lobes allongés, disposés parallèlement, formés chacun d’une multitude de lobules unis entre eux par du tissu conjonctif lâche. Il provient de l’épithelium endodermique de la 3ème poche pharyngée (qui done aussi la paire inférieure de parathyroïdes). à la 6ème semaine. Les 2 ébauches migrent vers la bas dans le médiastin antérosupérieur, se joignant de façon incomplète pour former un organe bilobé. Des variations de migration font que l’on peut retrouver du tissu thymique microscopique entre l‘os hyoïde et le diaphragme. Il atteint sa taille relative maximale à la naissance (10-15 g) et peut normalement élargir le médiastin et quand il est asymétrique donner l’impression d’une masse médiastinale ou dans le hile pulmonaire. Les kystes thymiques sont rares (1-2% des lésions du médiastin antérieur), acquis ou congénitaux.
Schéma  : thymus foetal
Sur le plan histologique, il est enveloppé dans une capsule fibreuse qui émet des expansions à l’intérieur du parenchyme pour délimiter les lobules (unité du thymus). Chaque lobule est constitué de cellules épithéliales disposées en réseau plus ou moins lâche dans les interstices duquel sont dispersés des lymphocytes ; le lobule comporte une zone périphérique ou corticale, riche en lymphocytes et assez pauvre en cellules épithéliales, apparaissant plus foncée que la médullaire, centrale, qui comporte beaucoup de cellules épithéliales et peu de lymphocytes.
Les cellules épithéliales sont des cellules de grande taille, à noyau clair, reliées les unes aux autres ; dans la zone médullaire, elles forment les corpuscules de Hassal, cellules épithéliales dégénérées, au cytoplasme chargé d’inclusions, disposées concentriquement et imbriquées en bulbe d’oignon avec présence de kératine. Les thymocytes sont constitués en majorité (90%) de petits lymphocytes d’aspect mature et d’un petit nombre de moyens et grands lymphocytes.
Le thymus ne comporte jamais de follicule, ni de cellule rencontrées dans les centres germinatifs des ganglions lymphatiques.
Au cours de la vie, le thymus subit une atrophie physiologique ; présent à la naissance, son poids variant de 8 à 25 g chez le nouveau-né, il commence son involution à la puberté où il pèse 20 à 50 g, pour continuer à diminuer lentement et atteindre un poids de 5 à 25 g à 60 ans. Cette atrophie se manifeste, outre par la diminution du poids absolu, par une raréfaction des lymphocytes, en particulier dans la zone corticale, et par un remplacement du tissu lympho-épithélial par du tissu adipeux, de la périphérie vers le centre des lobules.
Image, #0, #1, #2, #3, #4, lame virtuelle


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.