» VAISSEAUX SANGUINS Hémangiome hémosidérotique en cible

Hémangiome hémosidérotique en cible


Hémangiome hémosidérotique en cible (1-4). Survient chez l'adulte, prédominance chez l'homme d’âge moyen (surtout de 20 à 30 ans) : petite lésion isolée au niveau du tronc, des extrémités. Elle présente un aspect clinique caractéristique dit " en cible " : papulo-nodule central violacé entouré d'un halo de peau saine puis d'un halo purpuriques. Cet aspect est fluctuant, transitoire ; il n'est pas indispensable pour porter le diagnostic. Il n'est pas spécifique et peut se rencontrer dans un hémangiome associé à une amylose, dans un histiocytofibrome angiogénique ou dans une maladie de Lyme (Borréliose). Cette lésion est ubiquitaire, acquise ou plus rarement congénitale
 Lésion arrondie unique <1 centimètre de diamètre, à centre rouge et halo clair et ecchymotique centrifuge donnant l'aspect en cible.
Histologie : mal limité, derme et hypoderme. En surface vaisseaux irréguliers dilatés, bordés de cellules endothéliales épithélioïdes avec quelques projections papillaires, faisant parfois protrusion dans la lumière en clou de tapissier. Des GR, des thrombi de fibrine remplissent également les lumières vasculaires. Au centre vaisseaux anastomosés, à revêtement aplati, disséquant le collagène. Il n'y a pas d'atypies cellulaires ni de stratification de l’endothélium. Il existe souvent un infiltrat inflammatoire lymphocytaire. Les dépôts d'hémosidérine comme l'aspect en cible sont inconstants Extravasations dans le derme de globules rouges et de sidérophages. Au stade tardif, les lumières vasculaires sont collabées, les dépôts d’hémosidérine sont très abondants. Les espaces extravasculaires sont beaucoup plus cellulaires avec des fibroblastes étroitement associées à la prolifération endothéliale.
Immunohistochimie : D2-40 +, VEGFR-3 +, CD34 et CD31 focalement +, recherche de HHV-8 négative.
Pronostic : tout a fait favorable caractérisée par l'absence de récidive après exérèse.
 (1) Guillou L, Calonje E, Speight P, Rosai J, Fletcher CD. Hobnail hemangioma : a pseudomalignant vascular lesion with a reappraisal of targetoid hemosiderotic hemangioma. Am J Surg Pathol 1999 ; 23(1):97-105.
 (2) Perrin C, Rodot S, Ortonne JP, Michiels JF. [Targetoid hemosiderotic hemangioma]. Ann Dermatol Venereol 1995 ; 122(3):111-114.
 (3) Rapini RP, Golitz LE. Targetoid hemosiderotic hemangioma. J Cutan Pathol 1990 ; 17(4):233-235.
 (4) Santa Cruz DJ, Aronberg J. Targetoid hemosiderotic hemangioma. J Am Acad Dermatol 1988 ; 19(3):550-558.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.