» PENIS Papules perlées et autres variantes de la normale

Papules perlées et autres variantes de la normale


Papules perlées péniennes (Papillomatose du gland ou papillomes hirsutoïdes) : Se développent à l'adolescence petites papules (1-2 mm) en dôme ou filiformes, couleur peau, du pénis, souvent agencées en plusieurs (1 à 3) rangées circonférentielles, près du gland ou en parafrénal. Il s’agit d’une variante de la normale, fréquente, ils sont parfois confondus avec une MST, condylome acuminé ou molluscum contagiosum. Il existe un équivalent chez la femme à la surface interne des petites lèvres et du vestibule (micropapillomatose labiale). Il existe des formes profuses et des formes ectopiques.
Histologie : similaire à l’angiofibrome avec des vaisseaux ectasiques à paroi fine dans un derme fibreux avec des fibroblastes parfois stellaires ou multinucléés, fibrose concentrique autour des annexes.
Diagnostic différentiel : Condylome acuminé : non uniforme, pas de rangées, lié à l’HPV : la Syphilis :ulcère induré à l’emporte-pièce, plasmocytose marquée, sérologie de syphilis
Traitement  : ablation par laser, électrodesiccation et curettage, exérèse chirurgicale, résultants moins bons avec cryothérapie, la podophylline topique est inefficace.
 
Grains de Fordyce : glandes sébacées isolées, non annexées à des follicules pilaires, sous forme de petites élevures jaunes de 1 à 2 mm sur le prépuce, et sur la partie glabre du fourreau du pénis. Ces hétérotypies sébacées sont extrêmement fréquentes et nettement plus visibles lorsque l’on étire la peau pénienne ; cette manœuvre peut d’ailleurs faire sourdre un matériel crémeux. Il n’y a aucun traitement.
Le gland scrotal ou glans penis plicatum se manifeste par des sillons verticaux multiples et profonds allant de l’urètre à la couronne. Il s’y associe également de tous petits papillomes du gland. Considéré comme exceptionnel, cet aspect est probablement sous-estimé et peut être associé à une langue scrotale ou lingua plicata soulevant l’hypothèse d’un lien génétique.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.