» MENINGES PACHYMENINGITE CRANIENNE

PACHYMENINGITE CRANIENNE


Pachyméningite crânienne hypertrophique idiopathique (1) : Se traduisant en clinique chez des adultes par des céphalées, des neuropathies crâniennes progressives et une ataxie cérébelleuse en association avec un épaississement des méninges péribulbaires, de la tente du cervelet et de la faux du cerveau aux examens radiographiques complémentaires. Cette pathologie peut s’étendre à la dure-mère des convexités cérébrales voire s’étendre dans l’orbite ou elle peut être responsable d’une ophtalmoplégie douloureuse.
Histologie : infiltrat dispersé lymphoplasmocytaire, fibroplasie exubérante et parfois granulomes nécrosants, il s’agit, bien sûr, d’un diagnostic d’exclusion après avoir exclu des infections telles que tuberculose, syphilis, mycoses, une sarcoïdose, une granulomatose de Wegener, une maladie rhumatismale (10).
(1) Rosai J. Ackerman’s surgical pathology. St Louis : Mosby, 1996 : 616-666.

(10) Spurlock RG, Richman AV. Rheumatoid meningitis. A case report and review of the literature. Arch Pathol Lab Med 1983 ; 107(3):129-131.
 


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.