» CERVEAU CONVULSIONS BENIGNES NEONATALES

CONVULSIONS BENIGNES NEONATALES


Les convulsions bénignes néonatales ont lieu avant le 28ème jour chez un bébé en bonne santé non prémature. Les convulsions sont fréquentes, brèves, parfois plusieurs/jour, elles peuvent durer plusieurs mois sans séquelle neurologique, mais régressent le plus souvent en quelques jours. Entre les crises l’examen neurologique est normal.
Clinique : absence de toute cause en particulier de souffrance périnatale, les crises surviennent après un intervalle libre de quelques jours, l’examen neurologique est normal ainsi que le développement ultérieur.
Biologie : bilan biologique de base, pour exclure une méningo-encéphalite ou hémorragie cérébrale.
Imagerie cérébrale : pour exclure une lésion ou hémorragie sous-jacente ou des mauvais traitements.
Traitement  : anti-épileptiques (benzodiazépines, phénobarbital), mais risque important de sédation du nouveau-né, éviter le valproate, car effets secondaires hépatiques et la phénytoïne du fait des effets cardiaques, alors que le syndrome est bénin. Le diazépam par voie rectale est utile dans la prévention et le traitement des convulsions fébriles prolongées.
Complications  : risque ultérieur d’épilepsie
Pronostic  : excellent sans séquelles


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.