» Larynx, Hypopharynx, Trachée Hypopharynx NORMAL

NORMAL


L'hypopharynx (1 ;2).
Son origine embryonnaire, comme pour le reste du pharynx, est double, à la fois ectoblastique et entoblastique. L'hypopharynx est un conduit musculo-membraneux qui s'étend verticalement en avant du rachis cervical et en arrière du larynx. Il est étroitement impliqué dans la dynamique laryngée lors de la déglutition, de par sa situation anatomique et sa structure musculaire (contractilité, ascension et raccourcissement). Il est en forme d'entonnoir déformé, évasé en haut vers l'oropharynx, à la hauteur de l'os hyoïde, se rétrécissant vers le bas jusqu'à la bouche oesophagienne. La paroi antérieure rétro-crico-aryténoïdienne à concavité postérieure délimite les 2 sinus piriformes reliées en arrière par la paroi pharyngée postérieure qui est en situation prévertébrale.
Les limites de l'hypopharynx sont :
 en haut, une horizontale passant par le fond des vallécules ou le corps de l'os hyoïde.
- en bas, la jonction pharyngo-œsophagienne ou bouche de l'œsophage (bouche de Killian), c'est-à-dire du bord inférieur de C3 au bord inférieur de C6.
(en forme d'angles dièdres ouverts vers l'arrière, avec 1 face externe reposant en haut contre la membrane thyro-hyoïdienne (sinus membraneux) et, en bas, contre l'aile thyroïdienne (sinus cartilagineux), 1 face interne = mur pharyngo-laryngé, limitée en haut par le repli aryépiglottique, un angle antérieur réunissant ces 2 faces et se terminant, en bas, par le fond du sinus piriforme.
La paroi postérieure est le segment inférieur de l'ensemble de la paroi pharyngée postérieure, reposant sur le rachis cervical par l'intermédiaire de l'espace rétropharyngé contenant essentiellement les ganglions du même nom.
La région rétrocrico-aryténoïdienne répond à la face postérieure du cricoïde et au rétrécissement muqueux cravaté par le muscle crico-pharyngien.
Le drainage lymphatique extrêmement riche du pharynx naît de deux réseaux muqueux et musculaire qui vont se collecter essentiellement vers les chaînes latérocervicales mais également vers les chaînes récurrentielles et médiastinales pour les tumeurs du fond du sinus et la bouche de Kilian ou vers les ganglions rétropharyngés pour celles issues de la paroi postérieure.
Physiologie de la déglutition : processus coordonné de contractions musculaires volontaires et involontaires avec 3 phases : orale, pharyngée, œsophagienne. Phase orale, contractions coordonnées de la langue et muscles striés de la mastication, pour propulser le bol alimentaire dans l'oropharynx, où le réflexe involontaire de déglutition est déclenché. Le cervelet contrôle les noyaux moteurs des nerfs V (trijumeau), VII (facial), and XII (hypoglosse). Avec des liquides cela dure moins de 1 seconde, pour 5 à 10 pour les aliments solides. Phase pharyngée importante pour éviter les fausses routes, séquence rapide avec soulèvement du palais mou, déplacement vers le haut et l'avant de l'os hyoïde et larynx, fermeture de la glotte, l'épiglotte se rabat vers l'arrière pour protéger les voies aériennes, alors que la langue pousse vers le bas et l'arrière le bol, assisté par une vague de contractions du pharynx et un relâchement du sphincter > de l'œsophage. Ce réflexe dure 1 seconde et implique les parties motrices et sensorielles du IX (glossopharyngé) etX (vague). Phase œsophagienne : mouvement péristaltique (8-20 secondes), relâchement du sphincter< dès le début de la déglutition jusqu'au passage du bol alimentaire.
 
(1) Poissonnet G, Dassonville O, Pivot X, Demard F. Bull Cancer 2000 ; 87(FMC5):27-38.
(2) Beauvillain de Montreuil CH. [Malignant tumors of the larynx and of the hypopharynx. Epidemiology, diagnosis, treatment]. Rev Prat 1996 ; 46(9):1149-1156.
 


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.