» CERVEAU DYSPLASIE FIBROMUSCULAIRE

DYSPLASIE FIBROMUSCULAIRE


La dysplasie fibromusculaire affecte les artères de taille moyenne surtout chez des femmes (F/H de 3 à 4/1) en âge de procréer (24 à 70 ans, moyenne de 48 ans), avec atteinte rénale dans 60-75%, cérébrovasculaire dans 25-30%, viscérale dans 9%, des membres dans 5%, bien que rare ailleurs, cette pathologie est de localisation ubiquitaire (coronaires, artères pulmonaires, Aorte). Dans ÂŒ des cas atteinte multifocale.
L’atteinte du SNC est rare (0.02 à 1% dans séries autopsiques) : dans 95% touche la carotide interne et dans 12-43% l’artère vertébrale, rarement de petits vaisseaux intracrâniens, et est responsable d’AVC chez des sujets jeunes, association avec des anévrysmes intracrâniens et dissection de la carotide (souvent multiple).
Clinique : souvent asymptomatique ou signes non spécifiques (vertiges, acouphènes), si AVC, il est surtout de localisation carotidienne.
Imagerie : ( voir dysplasie fibromusculaire et imagerie du cerveau)
Au niveau des carotides internes, lésions surtout extracrâniennes en C1-2, ces lésions ne sont le plus souvent pas mises en évidence au Doppler, selon la technique classique, car trop distales. L’angiographie permet le diagnostic de la plupart des diagnostic différentiels (dissection, vascularite, anévrysmes).
Traitement : antiplaquettaire comme dans l’athérosclérose, si dissection associée, anticoagulation après exclusion d’hémorragie cérébrale
L’endartériectomie n’étant pas possible, on peut proposer la chirurgie

http://www.emedicine.com/neuro/topic432.htm



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.