» TISSU ODONTOGENE Autres tumeurs bénignes

Autres tumeurs bénignes


Ont été décrites dans le maxillaire, des tumeurs retrouvées par ailleurs dans le squelette telle qu’une maladie de Paget, une granulomatose à cellules de Langerhans, un kyste anévrismal, des hémangiomes, lymphangiomes intra-osseux (1) tumeurs nerveuses, des fibromes non ossifiants, fibromes chondromyxoïdes, des chondroblastomes, ostéoblastomes, ostéochondromes, fibromes desmoplasiques qui peuvent survenir dans le cadre d’un syndrome de Gardner (cas clinique : <fig B).
Ostéomes (qui peuvent devenir volumineux (2) : néoformation d'os compact, de croissance lente, il atteint électivement les mâchoires et le massif facial (os frontal, ethmoïde). Dans la mandibule, il intéresse la région prémolaire ; il n'atteint qu'exceptionnellement le maxillaire, chez des sujets > 40 ans. Protubérance dure, bien limitée, attachée à l'os par un pied +/- large ou d'une opacité dense centro-osseuse.
MacroscopieLa masse, bien circonscrite, est très dure, tantôt plus aérée.
Histologie : l'ostéome compact éburné est fait d'un os de type haversien avec rares canaux médullaires étroits, l'ostéome trabéculaire, à travées osseuses bien différenciées creusées de logettes osté­ocytaires et bordées d'ostéoblastes, anastomosées entre elles, séparées par des lacunes médullaires larges.
Ils sont souvent difficiles à distinguer d'hyperostoses focales réactionnelles post-traumatiques, irritatives, infectieuses (ostéite chronique) ou de foyers ossifiés de dysplasie fibreuse.


Eacute ;volution : bénigne sans récidive après exérèse chirurgicale.
Le syndrome de Gardner, se caractérise par la multiplicité des ostéomes (face, mâchoires mais aussi os longs), avec : dents incluses, fibromes profonds, kystes sébacés cutanés et surtout polypose colique adénomateuse, avec transformation carcinomateuse, fréquente.

Histopathologie bucco-dentaire et maxillo-faciale : Le Charpentier Y, Auriol Michelle. Masson

Présence d’exostoses, en situation palatine ou mandibulaire on parle de Torus, ce sont des lésions fréquentes (touchant jusqu’à 8% de la population générale, dans certaines conditions ethniques et génétiques (Esquimaux, Indiens, sujets de « race » noire)), chez l’adulte d’âge moyen. Le torus palatin apparaît comme un nodule sessile, lésion aplatie ou en épine de la ligne médiane palatine, le torus mandibulaire plus rare se développe le long de la face linguale mandibulaire en regard des prémolaires <.


Imagerie : lésion dense, bien limitée, possibilité de corticale avec os spongieux sous-jacent


Histologie : os compact haversien avec os spongieux sous-jacent si suffisamment volumineux


Ces tori sont parfois l'objet d'une exérèse chirurgi­cale pour des raisons fonctionnelles et prothétiques.


 


Parfois, des tumeurs des glandes salivaires peuvent se présenter sous forme de masses primitives intra-osseuses, en particulier dans la mandibule, l’exemple le moins rare est celui du carcinome muco-épidermoïde, ont été décrits également des cylindromes et des carcinomes à cellules acineuses.
Ont été décrits également quelques rares cas de méningiomes (16). Le maxillaire est également le siège du progonome mélanotique ou tumeur neuro-ectodermique pigmentée de l’enfant ( voir tissus mous progonome mélanotique), le maxillaire est la localisation la plus fréquente bien que cette tumeur peut survenir aussi dans la mandibule, le crâne, plus rarement dans les os longs, l’épididyme, le médiastin ou les tissus mous des membres, possibilité également d’une myofibromatose ( voir tissus mous) ou de rares tumeurs à cellules géantes ( voir os). Images #1, #2, #3, mélanine

(1) Ellis GL, Brannon RB. Intraosseous lymphangiomas of the mandible. Skeletal Radiol 1980 ; 5(4):253-256
(2) Ogbureke KU, Nashed MN, Ayoub AF. Huge peripheral osteoma of the mandible : a case report and review of the literature. Pathol Res Pract 2007 ; 203(3):185-188
(16) Landini G, Kitano M. Meningioma of the mandible. Cancer 1992 ; 69(12):2917-2920.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.