» OS AUTRES TUMEURS BENIGNES

AUTRES TUMEURS BENIGNES


I. TUMEURS BENIGNES
Description d’une forme calcifiée sclérosante.
 
 
A signaler la description d’un cas de myoépithéliome à cellules fusiformes intra-osseux
 
TISSU ORIGINEL
DENOMINATION
FREQUENCE
HISTOLOGIE ET VARIETE
CLINIQUE
MACROSCOPIE
RADIO
EVOLUTION
REMARQUES
SQUELETTOGENE
OS
OSTEOME
Non rare
 
15 à 25 ans
Radios systématiques ++
Déformation
 
Crâne ++ face ++
Opacité dense et homogène
Jamais de dégénérescence
 
OSTEOME
OSTEOIDE
Fréquent 10%
Nidus ostéoïde entouré d’une zone ostéogénique
10 à 30 ans
Douleur +++ surtout nocturne qui répond à l'aspirine
 
Fémur +++ Tibia ++ Métaphysaire parfois épiphysaire ou intra articulaire
Lacune avec « grelot »
(Nidus) entouré de réaction dense
Jamais de dégénérescence
 
OSTEOBLASTOME
 
Très rare
Très nombreux ostéoblaste (++)
Jeune.
Douleur
 
Diaphyse os long, vertèbres. Image ressemblant à celle de l’ostéome ostéoïde
Rarement dégénérescence
Parfois difficile à distinguer d'un ostéosarcome
CARTILAGE
OSTEOCHON-DROME
(=Exostose ostéogénique)
Très fréquent
+++
3 couches : périoste – cartilage - os
Jeune le plus souvent, 2 maladies très différentes :
l’ostéochondrome solitaire et la maladie exostosante.
Longue latence – Tuméfaction – Douleur ++
Sessile ou pédiculé – Toujours bien limité
Fémur (ext.inf.) si unique ++
Tumeur parfaitement régulière sessile ou pédiculée surmontée d’un « chapeau » cartilagineux
Dégénérescence très rare mais possible surtout si forme multiple
Nécessité de recherche de toutes les localisations de parti pris +++
CHONDROME BENIN
(=Enchondrome)
Fréquent
Cartilage hyalin avec chondrocyte. Difficile d'apprécier la bénignité ou la malignité (++) en acral
Adulte jeune
Peuvent être uniques ou multiples (Ollier, Mafucci).
Tuméfaction
Masse bosselée avec lobules de cartilage bleuté
Métaphyso-diaphysaire Métaphyse.
Soit aux extrémités (phalanges ++++)
Soit fémur ou tibia ; Lacune avec piqueté de calcifications (+++)
Très grande difficulté d’appréciation du potentiel évolutif
Les chondromes des extrémités sont en principe bénins. Les autres peuvent évoluer vers un chondrosarcome
CHONDROBLASTOME BENIN
Rare
Différenciatio chondroblastique avec de nombreuses cellules à myéloplaxes, cellules spécifique à noyau clivé, S 100 +
10 à 20 ans. Douleur ou gène fonctionnelle
Aspect bigarré
Epiphyse (fémur ++, tibia), petits os des extrémités, géodique, arrondie avec quelques calcifications
Dégénérescence exceptionnelle
Proches des tumeurs à cellules géantes et du kyste anévrysmal
FIBROME
CHONDROMYXOIDE
Très rare
Aspect lobulé, concentration des cellules en périphérie avec possibilité de cellules bizarres
Adulte jeune, douleurs
 
Tibia +++, surtout métaphyse, géode excentrée, soufflure corticale
Dégénérescence exceptionnelle
 
TISSU DE SOUTIEN
TUMEUR A MYELOPLAXES
(=Tumeur à cellules géantes
=Tumeur brune)
Assez fréquent 15% des formes bénignes
Nombreuses cellules géantes en plasmodes, aspect histologique non spécifique, cette composante se voit dans de nombreuses tumeurs
Adulte jeune, surtout femme, fracture pathologique possible
Rouge brun
Epiphyse +++, près du genou loin du coude, géode unique avec cloisons de refend (bulle de savon). Pas d’extension aux tissus mous
Dégénérescence possible
 
FIBROME NON OSSIFIANT =fibrome non ostéogénique
fréquent
Tissu conjonctif avec collagène
Enfant, évolution régressive spontanée par migration diaphysaire
 
Métaphyse des os longs, Lacune unique sous corticale, discrète ostéosclérose
Toujours bénin
Aspect radiologique pathognomonique
NON SQUELETTOGENE
TISSU D’ORIGINE VASCULAIRE
ANGIOME DE L’OS
Rare
Aspect d’angiome, lymphangiome, HPC, glomangiome
Peu symptomatique
 
Rachis, crâne, striation des vertèbres. Lacune avec trabéculation en rayon de soleil
bénigne
Transformation en angiosarcome ?
TUMEUR GLOMIQUE
Très rare
 
 
 
 
 
 
TISSU D’ORIGINE NERVEUSE
TUMEUR NERVEUSE
Neurofibrome osseux
Exceptionnelle
Prolifération de cellules nerveuses
Peu douloureuse
 
Diaphyse os longs lignage peu spécifique
 
 
TISSU GRAISSEUX
LIPOME XANTHOME
Execptionnels
 
 
 
 
 
 


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.