» MUSCLE MYOPATHIE ENDOCRINIENNE

MYOPATHIE ENDOCRINIENNE


Myopathies endocriniennes : Devant toute atteinte musculaire, on doit penser systématiquement à une dysthyroïdie, hypo ou hyperthyroïdie, au cours de laquelle les signes musculaires sont fréquents, parfois révélateurs. Parfois au cours de la maladie de Cushing (myopathie stéroïde la plus fréquente) et son équivalent iatrogène après traitement prolongé aux corticoïdes ou lors de pathologies des parathyroïdes (MEN) ; troubles hypophysaires et diabète. La myopathie est préférentiellement symétrique, proximale, +/- douleurs musculaires, crampes, et/ou spasmes.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.