» OREILLE EXTERNE TRAUMATISME OREILLE MOYENNE

TRAUMATISME OREILLE MOYENNE




Dans 90 % des cas, la solution de continuité se propage de la voà»te temporo-pariétale vers la base du crâne. Le tympan est en général contus, les osselets peuvent être déplacés ou fracturés, le nerf facial est parfois atteint.
Clinique : otorragie, surdité de transmission et/ou de perception, vertiges, paralysie faciale, méningite, symptomatologie d'abcès.
Imagerie : TDM voire l'IRM. La TDM montre la solution de continuité et des signes indirects (comblement tissulaire des cavités normalement aérées par un épanchement sanglant). Dans les fractures de l'oreille interne une bulle d'air est souvent diagnostiquée dans le vestibule ou la cochlée. Les fractures et déplacement des osselets sont aisément mis en évidence. Il faut bien examiner les fenêtres ovale et ronde dont l'ouverture traumatique peut aboutir à un geste chirurgical. En IRM une contusion du nerf facial et de l'oreille interne peut se manifester par une diffusion de produit de contraste dans le labyrinthe et le méat acoustique interne. La fibrose intralabyrinthique ne donne pas de signal en T2. Elle ne se rehausse pas après injection intraveineuse de produit de contraste. Des contusions méconnues du lobe temporal sont par ailleurs très souvent constatées.

http://www.med.univ-rennes1.fr/cerf/edicerf/NR/NR005.html#RTFToC1



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.