» INTESTIN GRELE Diverticules

Diverticules



AUTRES DIVERTICULES (1 ;2) :


Diverticules duodénaux : Les diverticules duodénaux représentent la majorité des diverticules intestinaux, ils sont acquis, multiples, présents dans 1 à 6% des imageries du grêle et 8% des autopsies, dans 10 % des cas, parfois volumineux, et siègent sur le bord interne de l'anneau duodénal. Ils compliquent un maladie ulcéreuse, cholédocolithiase ou sont d’autre étiologie. Les diverticules juxta-papillaires sont fréquents (62%) en raison de la moindre résistance de la fenêtre vatérienne, 30% sont dans le D3, 8% dans le D4, se voit surtout après 40 ans, 60 % des patients ayant environ 70 ans, souvent asymptomatique. Les relations entre ce type de diverticule et les atteintes bilio-pancréatiques sont controversées (risque de compression des canaux excréteurs ou de béance de la papille). Ils peuvent atteindre une grande taille avec ictère obstructif, pancréatite, obstruction duodénale, fistule, hémorragie et perforation. Un amaigrissement évoque une lésion maligne ou un ulcère peptique. Les diverticules remplis de liquide peuvent être confondus avec des formations kystiques pancréatiques en échographie ou au scanner. Les complications des diverticules duodénaux (diverticulite, perforation rétro ou intra-péritonéale, hémorragies, sténose digestive) sont exceptionnelles.


Le diverticule intraluminal du duodénum ou diverticule interne, revêt un aspect de poche en doigt de gant se remplissant de baryte au sein de la lumière duodénale dans laquelle il s'ouvre à son extrémité supérieure. Il est très rare et d'origine congénitale. Il apparaît être la conséquence d'un septum persistant par défaut de canalisation duodénale et se développant sous l'action des distensions créées par le péristaltisme.


Échographie : image hyperéchogène linéaire ou convexe en avant, de 9 et 30 mm de diamètre transversal, et 15 et 50 mm en longitudinal, dans la tête pancréatique dans la région dorsale, basse ou moyenne.


Écho-endoscopie : Le diverticule peut gêner l’exploration de la paroi par l’air piégé à l’intérieur, l'injection de liquide permet de le remplir et de poursuivre l’exploration.


Scanner : Le contenu aérique du diverticule permet de l’identifier car souvent hétérogène, avec parfois du produit de contraste si ingestion préalable. Image de taille variable, ronde, juxta-ampulaire avec souvent effet de masse sur le pancréas.


Radiologie : Endoscopie : Diverticule de la pointe du bulbe


Diverticules jéjunaux : Se voient dans 0,3 à 1,4% des autopsies, le plus souvent, ils intéressent la portion supérieure du jéjunum, le long du bord mésentérique, ils sont souvent multiples, à paroi fine, associés avec des diverticules situés ailleurs, dans le tractus gastro-intestinal, certains diverticules jéjunaux sont congénitaux (et ont alors une paroi musculaire) et peuvent contenir du tissu pancréatique ectopique à leur base, la plupart sont cependant acquis secondaires vraisemblablement à un défaut de la paroi musculaire. La majorité est asymptomatique, possibilité cependant de complications sous forme d’hémorragie, perforation, abcès, obstruction ou trouble métabolique tel qu’un déficit en vitamine B12 et malabsorption.


Il existe également des kystes de duplication duodénaux ou iléaux : duodénum, Iléon, jéjunum


 


http://www.chups.jussieu.fr/


http://www.med.univ-rennes1.fr/cerf/edicerf/DIGESTIF/2DG.html


 


 


Reference List


 


 (1) Rosai J. Small bowel. In : Rosai J, editor. Ackerman's surgical pathology. St Louis : Mosby, 1996 : 667-710.


 (2) Noffsinger A, Maru N, Gilinsky N. Gastrointestinal diseases. First series ed. Washington : American registry of pathology, ARmed Forces institute of pathology, 2007.


 


 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.