» INTESTIN GRELE Kystes et entérite kystique profonde

Kystes et entérite kystique profonde


Kystes : rares, mais d'aspect polymorphe, entériques, lymphatiques, dysembryoplasiques, traumatiques, parasitaires.
Entérite kystique profonde : glandes muqueuses et mucineuses dans la sous-muqueuse ou sous-séreuse (J R Soc Med 2004 ;97:29, Arch Pathol Lab Med 2010 ;134:378), souvent asymptomatique, parfois avec obstruction ou intussuception
Pathogenèse : herniation, implantation après ulcération, microdiverticules muqueux, ré-épithélialisation de fistules (Crohn)


Histologie : les glandes kystiques s’acompagnent de depots d’hémosidérine, corps étrangers


(1) Rosai J. Small bowel. In : Rosai J, ed. Ackerman's surgical pathology. 8th ed. St Louis : Mosby ; 1996. p. 667-710.


 


 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.