» SEIN Carcinome sécrétoire kystique

Carcinome sécrétoire kystique


  Carcinome secrétoire kystique AJSP 2004 ;28:789, Cancer 1988 ;61:1611, Am J Surg Pathol. 2014 Jan ;38(1):45-53 : décrite en 1984 (AJSP 1984 ;8:31), rare (<100 cas décrits) ; grande masse palpable douloureuse, moyenne de 54-56 ans (32-79 ans)

Macroscopie  : nombreux kystes à secrétions collantes, mucoïdes ou gélatineuses, taille de 0.2 à 2.7 cm (moyenne de 0.9 cm) Am J Surg Pathol. 2014 Jan ;38(1):45-53

Histologie canaux dilatés et kystes, bordés de carcinome micropapillaire ; contenu éosinophile ressemblant à de la colloïde ; qui peut se rétracter, grade nucléaire intermédiaire ou élevé, contexte d’hyperplasie secrétoire kystique +/- atypies, tous her2 -. La nature intracanalaire est confirmée par la positivité circonférentielle de p63 Am J Surg Pathol. 2014 Jan ;38(1):45-53.

Images histologiques
#1 ; #2, #3, #4, #5, #6 Autres Images histologiques  :#0, #1, #2

Cytologie : fond, granulaire, pseudo-colloïde avec artéfacts de rétraction, amas de cellules malignes (+ histiocytes et cellules apocrines)

Diagnostic différentiel   : maladie fibrokystique (métaplasie apocrine, revêtement bénin, pas de micropapilles ni colloïde), papillomatose juvénile (adolescents, aspect en fromage suisse, hyperplasie papillaire, adénose sclérosante), carcinome sécrétoire, mucocèle, cystadénocarcinome mucineux, carcinome thyroïde métastatique (TG+)

La présence de débris nucléaires, fantômes cellulaires, nécrose doit faire rechercher des zones diagnostiques.

http://pathologyoutlines.com/topic/breastmalignantcystichypersecretoryinvasive.html

(10) Rosen PP, Scott M. Cystic hypersecretory duct carcinoma of the breast. Am J Surg Pathol 1984 ; 8(1):31-41.

 (11) Guerry P, Erlandson RA, Rosen PP. Cystic hypersecretory hyperplasia and cystic hypersecretory duct carcinoma of the breast. Pathology, therapy, and follow-up of 39 patients. Cancer 1988 ; 61(8):1611-1620.

 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.