» OESOPHAGE LESIONS EROSIVES PSEUDOMALIGNES

LESIONS EROSIVES PSEUDOMALIGNES


Lésions érosives pseudomalignes (52 ;53) ou tissu de granulation avec cellules stromales atypiques : : soit dans un polype soit dans un ulcère, présence de cellules stromales atypiques à grands noyaux hyperchromatiques (se voit aussi dans des polypes hyperplasiques de l’estomac, polypes inflammatoires et adénomes du colon, ces cellules sont vimentine +, ACE -, NSE -, EMA -, desmine -, FVIII -. Ces cellules sont isolées ou en petits amas ou plages, sur un fond de tissu de granulation dont les vaisseaux on un ont un endothélium turgescent, mitoses fréquentes, grands noyaux hyperchromatiques à chromatine grossière, possibilité d’inclusions intranucléaires, avec des contours irréguliers. Le cytoplasme éosinophile peut-être spumeux ou vacuolé. L’épithélium adjacent est réactionnel et hyperplasique (pseudo-épithéliomateux) semblant pénétrer le tissu de granulation tissu
Le diagnostic différentiel est difficile avec un carcinome
Images : #0 ; #1 ; #2 ; #3 ; #4 ; #5 ; #6
(52) Berry GJ, Pitts WC, Weiss LM. Pseudomalignant ulcerative change of the gastrointestinal tract. Hum Pathol 1991 ; 22(1):59-62.
(53) Shekitka KM, Helwig EB. Deceptive bizarre stromal cells in polyps and ulcers of the gastrointestinal tract. Cancer 1991 ; 67(8):2111-2117.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.