» PEAU Anétodermie

Anétodermie



Diminution du tissu élastique :


Naevus anelasticus : multiples lésions papuleuses du tronc, réduction du tissu élastique dont les fibres peuvent être fragmentées, collagène normal.


Elastose périfolliculaire : atteinte du visage et partie > du dos, avec petites lésions grises ou blanches, fripées, disparition quasi complète des fibres élastiques en périphérie des follicules, sans inflammation


 


Anétodermie : perte focale de tissu élastique dermique, la peau est flasque, ridée, idiopathique ou secondaires à diverses pathologies (pénicillamine, prématurité, varicelle, syphilis, lèpre, sarcoïdose, granulome annulaire / actinique, tuberculose, VIH, folliculite, acrodermatite chronique atrophiante, lupus érythémateux, amylose, pseudolymphome, xanthogranulome juvénile, lymphome chalazodermique ). Pathologie de l’adulte jeune, surtout tronc >, lésion ronde/elliptique, isolée ou multiple


Macroscopie : macules érythémateuses et plaques urticariennes, évoluant vers des papules flasques. Dans la sclérodermie, plages pigmentées, déprimées et non saillantes, flasques. Image


Histologie : au début : infiltrat périvasculaire ou interstitiel +/- PNE / plasmocytes, mais fibres élastiques normales. Plus tard : absence d’anomalie notable, collagène diminué dans le derme avec moins de fibrocytes et moins de fibres élastiques, l’élastolyse est une variante d'anétodermie. Dans la cutis laxa, perte de tissu élastique dans toute la peau. Images histologiques : #0, #1, #2



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.