» OEIL Cornée ANOMALIES DE LA CORNEE

ANOMALIES DE LA CORNEE


Kératomalacie : forme sévère de déficit en Vitamine A avec kératinisation diffuse, des muqueuses, y compris conjonctivales et cornéenne (xérophthalmie), cause principale de cécité dans le monde, si surinfection, ulcération/nécrose avec perforation cornéenne et panophthalmite Images : #1, #2
Kératopathie actinique : élastose solaire extensive des couches superficielles du stroma cornéen. Elle peut être en bande (Macroscopie, Histologie) ou chronique en gouttes, de la périphérie de la cornée, qui s’aggrave avec l’âge, accumulation de globules protéiques dans le stroma superficiel de la cornée
Kératopathie en bande calcifiée  : secondaire à inflammation chronique (uvéite chronique surtout si PCE juvénile, syndrome sec, phtysie bulbaire, ancienne kératite interstitielle, glaucome ancien, traumatismes répétés (multiples chirurgies) ou à des troubles du métabolisme phosphocalcique (myélome, hyperparathyroïdie, sarcoïdose, insuffisance rénale chronique)
Macroscopie : dépôts bruns de la cornée antérieure interpalpébrale, séparés du limbe
Histologie : dépôts de calcium (Von Kossa +) dans la membrane de Bowman et stroma cornéen superficiel ; parfois pannus. Images
Lors d’une hémorragie chronique de la chambre antérieure ou un Hyphème, (traumatisme, hypertension intra-oculaire), l’Hb ou des produits de dégradation se fixent dans la cornée débute en périphérie, régression possible. Images
Histologie : petits globules rose/brun dans la cornée.
 


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.