» CORPS Infections FILARIOSE

FILARIOSE


Les filarioses sont des affections parasitaires très fréquentes, engendrées par la présence dans l’organisme de vers nématodes (ou filaires) appartenant à la famille des Filaridés et touchent des millions de personnes, surtout sous les tropiques. Elles ont en commun des réactions sérologiques de groupe et une sensibilité à la diéthylcarbamazine, avec une symptomatologie propre à chaque filariose, un hôte intermédiaire spécifique et une distribution géographique particulière. Chaque filaire a 2 stades : un stade adulte ou macrofilaire (FA) et un stade larvaire ou microfilaire (mf), un hôte intermédiaire (HI : moustique vecteur) pour que la larve devienne infestante. Les FA vivent dans le système lymphatique ou le tissu sous-cutané, les mf dans le sang, dans le tissu sous-cutané ou dans le corps même de la filaire et le milieu extérieur. Les plus importantes sont : Wuchereria bancrofti, Brugia malayi, Brugia timori, Onchocerca volvulus, et Loa loa. Les filaires parasitent normalement les animaux, mais peuvent présenter un développement partiel ou aberrant chez l’homme avec des manifestations cutanées ou sous-cutanées.
La physiopathologie des filarioses pathogènes est commune chez l’homme avec deux phases :
- phase de pré-patence ou phase de développement helminthique, en règle silencieuse, rarement symptomatique, qui s’achève, après une longue période selon la réponse immunitaire de l’hôte (jusqu’à un an), au moment de l’apparition de la microfilarémie,
- phase de parasitisme adulte, avec une symptomatologie propre aux FA et commune aux mf non infestantes, une longue vie des adultes et une grande prolificité.
On cite pour mémoire :
- les mansonelloses dues à des FA peu ou pas pathogènes ; elles sont souvent associées aux filarioses pathogènes et leurs mf (sang, peau) peuvent persister après traitement faisant croire à un échec thérapeutique de la filariose pathogène,
- les dirofilarioses qui sont des zoonoses en impasse parasitaire chez l'homme.
Les Filaires sont transmises par piqûres d’arthropodes, ce sont les bactéries associées, symbiotiques, telles des Rickettsies qui provoquent une réaction inflammatoire.
Les vers adultes, d’une longévité de plusieurs années, ressemblent à un gros fil blanchâtre, et la femelle, toujours plus grande que le mâle, émet de très nombreux embryons, les microfilaires
Maladie
Parasite
Vecteur
Onchocercose
O volvulus
Simulies
filariose de Bancroft
W bancrofti
Anophèles, Aedes, Culex, et Mansonies
filariose Malaisienne
B malayi et B timori
Anophèles, Aedes, Culex, et Mansonies
Loase
L loa
Chrysops
Mansonelliasis
M streptocerca
Culicoides
Dirofilariose
Dirofilaria
Culex
4 modalités de traitement existent : antihelminthes oral et parentéral, antibiotiques contre les Rickettsies de type Wolbachia spp, chirurgie, injection de nématodes dans les tissus.
 
Voir en ligne : Filariasis › http://emedicine.medscape.com/article/998011-overview


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.