» ARTICULATION CALCIFICATIONS, EXOSTOSES MALLEOLAIRES

CALCIFICATIONS, EXOSTOSES MALLEOLAIRES


Calcifications et exostoses malléolaires
Les calcifications de la pointe de la malléole externe peuvent être des séquelles d’arrachement du LLE, mais ne sont pas toujours distinguables d’une non fusion d’un point d’ossification secondaire ou d’un os peroneum. Ces calcifications peuvent être douloureuses avec instabilité réflexe et empêcher la rééducation, l’excision chirurgicale des calcifications permet la rééducation proprioceptive.
Les exostoses de la malléole externe se voient chez le footballeur adulte (lésions post-traumatiques de l’insertion péronière du plan latéral externe). La physiothérapie et infiltrations suffisent pour passer le cap de la période algique des remaniements osseux.
Les exostoses de la malléole interne correspondent à 2 mécanismes : soit choc direct, soit séquelles d’entorse externe où le contact entre la malléole interne et l’astragale est responsable de la prolifération osseuse. Le diagnostic est radiologique et ces ossifications posent le problème de leur localisation lorsque la symptomatologie est bruyante. Elles peuvent être en effet de siège intra-articulaire représentant alors un danger pour les cartilages adjacents et nécessitent alors leur exérèse chirurgicale. L’arthroscanner permet de déterminer le caractère intra-articulaire ou intra-ligamentaire de la prolifération osseuse.
 


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.