» ARTICULATION HALLUX RIGIDUS

HALLUX RIGIDUS


L’hallux rigidus : fréquent chez les adolescents, de causes multiples : ostéochondrite, arthrite avec immobilisation, fracture ostéochondrale, anomalie anatomique etc... Arthrose enraidissante de la première MTP qui limite surtout l’extension. Des ostéophytes saillent autour de l’articulation et créent un conflit lors du chaussage.
Les douleurs sont augmentées par les mouvements de propulsion (basket, tennis). On retrouve une tuméfaction avec hypertrophie et de l’arthrose.
Si les traitements locaux ne sont pas suffisants, on peut discuter une intervention chirurgicale : chéilectomie chez l’actif, résection avec arthroplastie (ostéotomie de Keller) chez les sujets âgés, arthrodèse, prothèse de Swanson chez les femmes, ostéotomie.
Les gelures : accident d’hypothermie avec thrombose vasculaire, au froid, vent, de sports alpins ou de la voile. Il existe des troubles trophiques et un oedème tardif. Les pouls sont abolis. Le diagnostic repose sur la thermographie. Il ne faut pas enlever la chaussure mais réchauffer très progressivement.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.