» PLACENTA Infarctus placentaire

Infarctus placentaire


Infarctus placentaire  :(25% des placentas à terme de grossesses non compliquées), plus fréquent si pré-éclampsie (34 à 60%) ou HTA essentielle (27 à 70%), LEAD qui peut être modéré), parmi les autres facteurs de risque : âge avancé, sous nutrition maternelle et emploi nécessitant une position debout prolongée. D’abord iso-échogène puis anéchogène avec l’âge avec des lacunes préférentiellement basales parfois entourées de calcifications.
Macroscopie  : Les infarctus sont limités, + fermes que le placenta adjacent, rouge sombre si récent, brun puis pâle, induré, granuleux si + âgé. images : image1
Généralement adjacent à la plaque basale, configuration lobulaire avec des limites nettes. Les infarctus peuvent varier en taille, âge et siège et sont souvent multiples. Les infarctus centraux sont plus significatifs ; les petits infarctus marginaux sont fréquents et n’ont souvent pas de conséquences cliniques
Histologie  : oblitération de l’espace intervilleux avec tassement des villosités (qui est un bon critère de diagnostic), reliées par de la fibrine. Les infarctus jeunes montrent des villosités congestives, parfois hémorragiques. Les modifications dues à la nécrose associent une pycnose, et une caryorrhexie du trophoblaste, avec perte éventuelle de la structure trophoblastique. Les amas nucléaires sont habituellement abondants (nœuds trophoblastiques). Le stade final est la nécrose de coagulation avec villosités fantômes : image, Infarctus placentaire . Signes négatifs importants : Absence de fibrose du stroma villositaire et de prolifération cytotrophoblastique dans les stades récents. A distinguer des dépôts de fibrine périvillositaires. L’infarctus en regard d’une cupule est un des signes majeurs de l’hématome rétroplacentaire.
Classification de Grannum :
Elle n’est corrélée ni à la maturité fœtale, ni à la valeur fonctionnelle du placenta.
Grade 0 : Structure homogène, plaque choriale lisse, plaque basale à peine visible.
Grade 1 : Rares densifications dispersées, plaque choriale légèrement ondulée.
Grade 2 : Quelques incisures dans la plaque choriale, regroupement des calcifications qui dessinent la plaque basale et des travées intercotylédonnaires.
Grade 3 : Incisures en « brioche » de la face fœtale, calcifications importantes dessinant des cloisons complètes entre la plaque basale et la plaque choriale, creusement des quelques lacunes anéchogènes au centre des cotylédons. S’observe dans 15 % des grossesses au-delà de 36 SA.
si > 15 % du placenta est intéressé alors risque de : RCIU ; souffrance fœtale ; décès fœtal.
Diagnostic différentiel  : dépôts massifs de fibrine intervillositaire, mais les villosités sont plus séparées. Les hématomes sont constitués de sang coagulé.
Les infarctus sont secondaires à : hématome rétroplacentaire (associé à cocaïne) ou thrombose de vaisseaux maternels. Pronostic fœtal engagé si atteinte de >30% du placenta (asphyxie néonatale, petit poids de naissance, décès intra-utérin).

 Nécrose ischémique villositaire par atteinte de la circulation utéroplacentaire (débit insuffisant dans les artères spiralées). Forme mineure (< 3 cm, sur les bords du placenta, tous les autres en particuliers centraux sont significatifs (mortalité/morbidité périnatale avec RCIU, hypoxie fœtale, mort in utéro) dans ¼ des placentas tout venant. Lésion mal limitée, les villosités sont espacées et engluées dans de la fibrine, avec disparition du trophoblaste périvillositaire et des ilôts trophoblastiques
Association avec : HTA, pré-éclampsie, incompatibilité Rh, connectivite. Il est important d’en noter la taille, le nombre, l’âge, le siège pour en apprécier la portée pathologique.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.