» OEIL Syndrome des loges

Syndrome des loges


Syndrome de loge orbitaire : le globe oculaire et tissus rétrobulbaires sont serrés dans un cône bordée de parois osseuses avec le septum orbitaire vers l’avant, peu flexible, compensation possible par une proptose et prolapsus du tissu adipeux avec hypertension et donc syndrome de loges. Suite à un traumatisme, tout hématome (rérobulbaire, sous-périosté, intra-oculaire) peut provoquer un syndrome des loges, ainsi qu’un emphysème par communication sinusale avec effet de valve ou une maladie de Basedow, voire une inflammation ou tumeur.
L’ischémie qui en résulte aboutit à une cécité à différencier d’une atteinte directe ou indirecte du nerf optique par le traumatisme.


Clinique  : douleurs oculaires, diplopie, diminution des champs visuels/ acuité visuelle, ophthalmoplégie, proptose, pression intra-oculaire augmentée, ecchymose palpébrale,



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.