» OREILLE MOYENNE/INTERNE Lésions kératinisantes de l'oreille moyenne

Lésions kératinisantes de l’oreille moyenne


Lésions kératinisantes de l’oreille moyenne

Le cholestéatome de la pointe du rocher ou de la caisse du tympan

La métaplasie malpighienne de I’épithélium de la caisse  : en cas d’ otite muqueuse ouverte (otite chronique avec large perforation tympanique), avec foyers blancs, +/- étendus, disséminés sur la muqueuse inflammatoire de la caisse, sans réaction à corps étrangers notable, ni de granulome cholestérolique.

Le cholestéatome acquis  : après otite chronique à tympan fermé, poche formée par un épithélium malpighien mince, hyperkératosique avec couche de cellules granuleuses, reposant sur un mince tissu fibreux banal. Cette poche augmente de volume, s’applique contre la muqueuse du fond de caisse, puis érode les osselets et la paroi osseuse du rocher. Des phénomènes de macération et/ou infection peuvent aboutir à la rupture de la matrice et libération de lamelles de kératine avec réaction à corps étranger sur cristaux de cholestérol.

Les lésions de I’OM avec présence de cristaux de cholestérol

Toute destruction tissulaire peut s’accompagner de cristaux de cholestérol intratissulaires avec réaction à corps étrangers et granulome cholestérolique séquelles de mastoïdite purulente / hématome mal drainé, cholestéatome, otite chronique non cholestéatomateuse.

Le granulome à cholestérines est un granulome cholestérolique, souvent tatoué de pigment ferrique, qui se distingue du cholestéatome par l’absence d’épithélium malpighien et donc de lamelles de kératine. Lésion osseuse expansive et lytique, rare, souvent localisée à la pointe du rocher. Tissu brun, ponctué de points jaunes et paillettes brillantes, et 1 liquide « huile de vidange », pouvant occuper toutes les cavités de l’OM et s’accompagner de destructions osseuses. Ces lésions n’ont pas tendance à guérir spontanément et doivent être retirées chirurgicalement ou drainées dans les cavités aériennes.

 



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.