» Lexique Lettre N

Lettre N


• Nævocarcinome : Cf. mélancne
 
• Nævus : Malformation cutanée ayant cliniquement l’aspect d`une tumeur. C`est une variété d`hamartome. Naevus est souvent employé au sens restrictif de naevus pigmentaire ou naevo-cellulaire.
 
• Nécrose cellulaire ou tissulaire : Terme employé en morphologie pour désigner les différentes variétés de modifications macroscopiques ou histologiques qui résultent de la mort d’une cellule ou d’un tissu.La nécrose peut intéresser le tissu cancéreux et survenir spontanément, notamment au centre d’une tumeur de volume important : dans ce cas les vaisseaux sanguins qui accompagnent la croissance tumorale sont insuffisants pour assurer la subsistance des cellules les plus éloignées de la périphérie où ils arrivent ( voir vascularisation). Elle est plus souvent provoquée par les traitements (radiothérapie, chimiothérapie ou laser) qui détruisent les cellules sur place. Si cette destruction est brutale, par exemple pour un cancer très chimiosensible, elle s’accompagne de la libération massive de substances toxiques susceptibles d’entraîner des complications, notamment rénales (syndrome de cytolyse). Il y a plus rarement nécrose de tissus sains. Une nécrose localisée s’observe en cas de chimiothérapie caustique, à injecter par voie strictement intraveineuse, si par suite de fragilité veineuse il y a filtration du médicament autour de la veine (extravasation) : après une phase d’irritation locale douloureuse, il peut se produire une nécrose de la peau et des tissus sous-cutanés qui aboutit à un ulcère nécessitant une greffe de peau. Des nécroses suivent une irradiation qui a dû être renforcée ou répétée en raison d’un défaut de stérilisation locale de la tumeur ; elles intéressent en particulier l’os (ostéonécrose, radionécrose). Enfin d’autres nécroses s’observent chez un cancéreux comme chez d’autres malades, par exemple à la suite d’une infection locale évoluant vers la purulence (abcès), le pus étant constitué de bactéries et de cellules mortes. La nécrose se distingue de l’apoptose qui correspond à la mort naturelle d’une cellule vieillie


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.