» POUMON Alcalose respiratoire (hyperventilation alvéolaire)

Alcalose respiratoire (hyperventilation alvéolaire)


Hyperventilation alvéolaire ou alcalose respiratoire
I aiguë avec hypoxémie : pH > 7.50, PaCO2 (mmHg) < 35, PaO2 (mmHg) : 40 à 80, bicarbonates normaux. Causes : pneumopathie et atélectasie (shunt), SDRA, crise d'asthme
affection myocardique aiguë : infarctus myocardique, OAP, insuffisance cardiaque aiguë, circulation extra-corporelle (shunt cardiopulmonaire)
II. chronique avec hypoxémie : : pH 7.4-7.50, PaCO2 (mmHg) < 30, PaO2 (mmHg) : < 70, bicarbonates diminués. Causes : période postopératoire (2e jour), insuffisance cardiaque chronique, troisième trimestre grossesse, affections limitant la mécanique musculaire ventilatoire : polyneuropathies, myasthénie, affections limitant l'expansion thoracique : cyphoscoliose, fractures costales, affections limitant la descente du diaphragme : péritonite, tumeurs abdominales, ascite
III. par acidose métabolique (alcalose respiratoire compensatoire) :


IV. origine centrale : : pH > 7.40, PaCO2 (mmHg) < 30, PaO2 (mmHg) : N ou augm, bicarbonates diminués. Causes : anxiété, névrose, psychose, douleur, affections du SNC, anémie, intoxication au CO



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.