» POUMON Barotraumatisme sous ventilation artificielle

Barotraumatisme sous ventilation artificielle


Barotraumatisme sous ventilation mécanique : lié à la surpression dans les alvéoles avec pneumothorax, pneumomédiastin, pneumopéritoine, pneumopéricarde, emphysème sous-cutané, rarement compliqués d'embolie gazeuse
Diagnostic : y penser si hypoxie avec élévation des pressions dans les voies aériennes et diminution de la compliance pulmonaire, en cas de choc avec troubles du rythme cardiaque et éventuellement arrêt cardio-respiratoire
Clinique : diminution des mouvements thoraciques, abolition du murmure vésiculaire, tympanisme unilatéral, emphysème sous-cutané, diagnostic confirmé par examen radiographique
Facteurs de risque : surdistension alvéolaire (le mieux évalué par la PEP totale), pathologie sous-jacente telle BPCO, pneumonies infectieuses, asthme, SDRA, pneumopathies interstitielles chroniques, ventilation mécanique à haut volume et haute pression (seuil critique de P de plateau dans le SDRA : 35 cmH 20), facteurs iatrogènes : pose d'un cathéter central, placement d'une sonde gastrique
Traitement : drainage thoracique aspiratif en cas de pneumothorax, réduction de la P alvéolaire afin de limiter le débit de fuite (via les conditions de ventilation, le mieux étant la ventilation spontanée avec aide inspiratoire)


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.