» TISSU ODONTOGENE Généralités tumeurs et kystes odontogènes

Généralités tumeurs et kystes odontogènes


Les tumeurs odontogènes reproduisent de manière +/- différenciée, en proportions variables, les 4 composants majeurs de la dent en développement.
Mésenchyme odontogène non minéralisé, formé comme la pulpe dentaire de petites cellules fusiformes ou étoilées dans un fond myxoïde/oedémateux
Mésenchyme odontogène minéralisé, qui se différencie en odontoblastes élaborant la dentine reconnaissable à ses microtubules contenant les expansions cytoplasmiques des odontoblastes (ressemblant à de l’ostéoïde), le mésenchyme du follicule élabore le cément proche de l’os immature.
L’épithélium odontogène prolifératif conserve un caractère pluripotent avec un épithélium soit pavimenteux +/- kératinisé +/- ilôts sébacés satellites, soit un épithélium pavimenteux avec cellules à mucus ou ciliées intercalées, soit un épithélium à différenciation améloblastique (agencement palissadique avec cellules hautes)
 
Kystes épithéliaux : ce sont les lésions les plus fréquentes, à l’exception du kératokyste et du kyste kératinisant et calcifiant. Ils ne peuvent être identifiés spécifiquement uniquement sur leur aspect histologique, le diagnostic exact dépendant de la confrontation des données radiologiques, chirurgicales et histologiques.
Les kystes odontogènes surviennent à partir de l’épithélium odotongène et s’observent plus rarement dans les tissus mous adjacents aux mâchoires Mod Path 2002 ;15:331.
Les kystes fissuraires ou non odontogènes proviennent vraisemblablement d’inclusions épithéliales dans l’os ou les tissus mous. Les kystes odontogènes comportent les kystes dentigères, éruptifs, gingivaux, péri-odontaires latéraux, odontogènes kératinisants et calcifiants, radiculaires ou périradiculaires, les kératokystes solitaires ou multiples rentrant dans le cadre du syndrome de Gorlin
Les kystes fissuraires comportent les kystes naso-alvéolaires, nasopalatins, fissuraires de la langue et du plancher, dermoïdes et épidermoïdes et du palais.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.