» PANCREAS EXOCRINE incidentalomes pancréatiques

incidentalomes pancréatiques


La prévalence des incidentalomes solides du pancréas est en augmentation apparente ; car + fréquemment rencontrés lors de bilan d’imagerie (douleurs abdominales, ou surveillance de cancer). Il peut s’agir d’un petit adénocarcinome (jusqu’à 30%), d’une TNE non fonctionnelle (jusqu’à 19%), d’une métastase, mais aussi d’un foyer de pancréatite ou d’un cystadénome séreux pseudo-solide (très rare). Malignité + fréquente si > 2 cm.
On ne biopsie pas : si lésion tissulaire unique hétérogène, à limite floue, infiltrante, résécable car indication opératoire formelle, si lésions métastatiques synchrones, accessibles à une biopsie percutanée.
Une biopsie est utile : les autres incidentalomes. Une lésion tissulaire unique bien limitée, se rehaussant après iode au scanner est souvent une TNE. Les marqueurs tumoraux sont d’intérêt limité ; la scintigraphie des récepteurs à la somatostatine peut être négative.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.