» CORPS Infections Antifungiques

Antifungiques


Antifungiques  : Amphotérine B.=Agent antifungique le plus puissant actuellement disponible. Indications : aspergillose invasive et mycoses systémiques chez l'immunodéprimé.
FungizoneR : se complexe avec des sels biliaires (désoxycholate) à la posologie de 0,6 à 1,2 mg/kg toutes les 24 à 48 heures (iv en 4 à 6 h dans du glucosé 5% et à l'abri de la lumière)sans dépasser une dose totale de 1 g. Effets secondaires : lors de la perfusion : frissons, fièvre, hypotension, bronchospasme, nausées, vomissements (envisager prémédication par corticoïdes et mépéridine), toxicité chronique : insuffisance rénale, hypokaliémie, hypomagnésémie, acidose tubulaire distale. Contre-indication : allergie, insuffisance rénale
Abelcet R : complexes lipidiques. Indications : intolérance à la Fungizone ; échec du traitement ; insuffisance rénale, posologie : 2.5 - 5 mg/kg
AmbisomeR : liposomes. Indications : intolérance à la Fungizone ; échec du traitement ; insuffisance rénale (clairance créatinine < 25 ml/min), posologie : 1 à 3 mg/kg en iv en 30 à 60 min pour une durée de 3 à 4 semaines
Dérivés azolés.
Ketoconazole (NizoralR), cps à 200mg, posologie de 200 à 400 mg per os. Effets secondaires : nausées vomissements ; prurit ; élévation transaminases hépatiques ; insuffisance surrénalienne ; gynécomastie ; céphalées. Indications : aucune en première intention en onco-hématologie, sinon infections mycosiques à germes sensibles, infections systémiques ou viscérales, infections cutanéomuqueuses lorsque ces infections ne peuvent être traitées localement du fait de l'étendue des lésions ou de la résistance aux traitements antifongiques habituels, prévention des affections mycosiques chez les déprimés immunitaires congénitaux ou acquis.
Fluconazole (DiflucanR) : Cps à 50 et 150 mg, ampoules à 200 mg, posologie per os 150mg/jour ; IV 200 à 400 mg/jour. Effets secondaires = nausées, vomissements ; rash (! Stevens-Johnson), transaminases, hépatite, céphalées, convulsions. Indications = traitement de 1ère intention des infections à candida (candidémie ; candidose profonde ; œsophagite à candida ; candidose hépatique). Résistances : Candida krusei et, dans une moindre mesure, Candida glabrata (inactif sur aspergillus)
Itraconazole (SporanoxR) : cps à 100mg , forme sirop disponible, posologie : 200 mg per os 3x/jour pendant 3 jours puis 200 mg/jour à prendre à jeun. Indications = aspergillus, en prophylaxie des infections mycotiques en cas de pathologies malignes et après greffe de moelle ; candidose orale et œsophagienne chez un immunodéprimé en cas d'hémopathie maligne, de greffe de moelle ou de chimiothérapie. Effets secondaires = nausées vomissements ; prurit ; élévation des transaminases hépatiques ; céphalées ; vertiges ; hypokaliémie ; HTIC ; insuffisance cardiaque.
Voriconazole (VfendR) : cp à 200 mg, ampoule IV à 200 mg, posologie : per os : 400mg toutes les 12 heures le 1er jour, puis 200mg 2x/jour ; iv : 6mg/kg toutes les 12 heures le 1er jour, puis 4 mg/kg toutes les 12 heures. Effets secondaires = troubles digestifs, cytolyse hépatique, réactions allergiques et cutanées, troubles visuels réversibles (vision colorée), toxicité rénale de l'excipient iv, troubles neuropsychiques (hallucinations, délire, agitation, désorientation), toxicité cardiovasculaire (hypertension, hypotension, fibrillation auriculaire). Indications : aspergillose invasive et infection invasive grave à Candida (Candida krusei, candida résistant au fluconazole ou toute candidose invasive réfractaire au fluconazole ou à l'itraconazole ; infections fongiques invasives causées par Scedosporium ou Fusarium.
Echinocandines :caspofungine (CancidasR). Indications= aspergillose invasive chez l'immunodéprimé ; infections invasives à Candida, contexte d'insuffisance rénale (créatinine > 2,5 N ou clairance de créatinine < 25ml/minute ou dialyse) ou intolérance à l'amphotéricine B (doublement de la créatinine de base, besoin en potassium supérieur à 9g/jour, fièvre et frissons avec réaction hémodynamique avec chute de la pression artérielle en-dessous de 100 mm Hg, réaction anaphylactoïde) ou infection réfractaire à plus de 7 jours de traitement par l'amphotéricine B. Infections chez le patient non neutropénique : infection à candida krusei, infection à candida résistant in vitro au fluconazole, candidose invasive résistante au fluconazole, à l'itraconazole et l'amphotéricine B, candidose invasive avec intolérance à l'amphotéricine B ou contre-indication à un traitement aux dérivés azolés
Posologie : 70 mg J1 puis 50 mg/j par voie i.v. (pas d'adaptation de dose pour la fonction rénale, l'âge, l'insuffisance hépatique légère). Effets secondaires : peu fréquents et bénins.


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.