» Techniques médicales Echanges plasmatiques

Echanges plasmatiques


Echanges plasmatiques : ou plasmaphérèses, visent, par une procédure extracorporelle, à apporter des substances manquantes ou à retirer des substances toxiques du plasma.
Principales techniques utilisées : non sélectives par centrifugation à flux continu, filtration sélectives par absorption sur protéine A (extrait de staphylocoque) fixant très bien les Ig A, Ig2 , Ig4 (et non les A Ig3, IgM et IgA), très coûteuse, permet l'épuration d'Ac antifacteurs de l'hémostase ou anti HLA avant greffe
Solutés de substitution : plasma frais sécurisé/viro-inactivé (détergent), albumine diluée qui permet une diminution des effets secondaires immédiats, solutés artificiels : hydroxyéthylamidon
Principales indications
Syndrome d'hyperviscosité plasmatique
- Syndrome hémolytique et urémique (anémie micro-angiopathique)
- purpura thrombotique thrombopénique (syndrome de Moschowitz) : échanges avec apports de plasma frais congélé
Syndrome de Guillain-Barré à débuter le plus rapidement possible, 2 à 4 séances selon la gravité, soluté de remplacement : albumine diluée, alternative : Ig à haute dose (0,4 mg/kg/j x 5 à 7 j) : aussi efficace
Myasthénie sévère(Ac antirécepteur à l'acétylcholine), uniquement dans les crises aiguës, en association à la corticothérapie ou en préparation à la thymectomie
Dysglobulinémies avec syndrome d'hyperviscosité (manifestations neurologiques centrales ou périphériques et/ou insuffisance rénale aiguë) en association avec chimiothérapie
Syndrome de Goodpasture (Ac anti-membrane basale) : en cas d'hémorragies intra-alvéolaires
Glomérulonéphrites extracapillaires : en cas de formes initialement graves (croissants extracapillaires à la biopsie) ou d'échec du traitement immunosuppresseur.
Thérapies alternatives :- traitements immunosuppresseurs : bolus de hautes doses de méthylprednisolone, fortes doses d'Ig intraveineuses (neutralisation, régulation idiotypique)
Complications potentielles : variations de volémie et de pression oncotique, hypotension : par hypovolémie ou réaction vasovagale, dyspnée : œdème pulmonaire lésionnel, embolie pulmonaire, bronchospasme allergique, réaction immédiate (fièvre, frissons), hémorragie sur troubles de coagulation (héparine), infections : manipulations, plasma (SIDa, hépatites), réaction anaphylactique au PFC, pertes de médicaments (via la filtration)


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.