» Biologie et génétique Troubles du métabolisme acidose lactique

acidose lactique


Acidose lactique : acidose métabolique à trou anionique (TA) augmenté (> 16)
TA = Na + K - Cl - HCO3 (N= 12 +/- 4 mEq/l)
Tableau clinique : tachypnée de Küssmaul, collapsus circulatoire, troubles de la conscience, coma
Biologie : pH < 7,35 (sévère : < 7,30), trou anionique > 16 mEq/l, lactatémie > 5 mmol/l (N : < 2 mmol/l), ions bicarbonates : < 22 mEq/l (grave : < 10 mEq/l), PaCO2 : < 36 mmHg (significative : < 30 mmHg), tendance à l'hyperkaliémie
Principales étiologies : hypoxies tissulaires : chocs de toute cause, sepsis, crises épileptiques (fugace), insuffisance hépatique fulminante, leucémie aiguë, lymphome de haut grade, cancer métastatique (CBPC) : contexte d'insuffisance hépatique ou rénale ; hypotension artérielle de type hyperdynamique relativement bien supportée par rapport à l'importance de l'acidose lactique, - phéochromocytome, médicaments : metformine, linézolide
Traitement : étiologique, perfusion de bicarbonate de Na : si pH < 7,20 (?) et bicarbonates < 10 mEq/ (?) ou si hyperkaliémie menaçante
* HCO3 à perfuser en mEq = poids x 0,6 x (22 - [HCO3-])
* perfuser la moitié de la quantité calculée et contrôle ionogramme et pH
NB : HCO3 1/6M = HCO3 14% (isotonique) et 1g NaHCO3 = 12 mEq Na ou HCO3


Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.