» COLON Amylose colique

Amylose colique




Amylose : avec une atteinte du tube digestif fréquente (70% dans les amyloses primitives) (voir hématologie), l’estomac, le grêle et le colon sont atteints dans 30 à 40% des cas. Au minimum, on note des dépôts péri-vasculaires sous-muqueux, en cas de malabsorption les dépôts sont plus importants dans le chorion avec atrophie épithéliale. En cas d’atteinte de gastrite associée, on observe un syndrome pseudo-ulcéreux avec sténose du pylore, anémie mégaloblastique. Elle peut rarement être responsable de remaniements ischémiques dans le côlon, on recourt souvent à la biopsie rectale pour faire le diagnostic d’amylose donnant un rendement égal à celui de la biopsie rénale et supérieur à celui de la biopsie hépatique (voir amylose). Possibilité de pseudotumeurs amyloïdes (84 ;85).
Images :  #1 ; #2 ; rouge Congo ; rouge Congo 1 ; lumière polarisée ; #4 ; #5, Amyloïdome colique


http://www.pathologyoutlines.com/colon.html#amyloidosis


 (93) Rosai J. Large bowel. In : Rosai J, ed. Ackerman’s surgical pathology. 8th ed. St Louis : Mosby ; 1996. p. 729-99.

84) Deans GT, Hale RJ, McMahon RF, Brough WA. Amyloid tumour of the colon. J Clin Pathol 1995 ; 48(6):592-593.

(85) Watanabe T, Kato K, Sugitani M, Kaneda N, Hoshino N, Imatake K et al. A case of solitary amyloidosis localized within the transverse colon presenting as a submucosal tumor.
Gastrointest Endosc 1999 ; 49(5):644-647.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.