» Laboratoire de pathologie Second avis anatomopathologique

Second avis anatomopathologique


Second avis en anatomie pathologique  : est demandé quasi-systématiquement dans les sarcomes des tissus mous et viscères, les lymphomes, les tumeurs neuroendocrines malignes sporadiques et héréditaires et les mésothéliomes malins.
Selon la HAS
NB : le caractère systématique est mal vécu par une majorité des pathologistes du privé, en particulier en ce qui concerne les lymphomes. En ce qui concerne les sarcomes et mésothéliomes cela pose moins de problèmes car il existe des structures bien identifiées qui en assurent le second avis.


Le second avis est indiqué du fait de : la gravité des pathologies concernées, l’impact direct sur la stratégie thérapeutique, pour des lésions de diagnostic difficile ou avec des discordances significatives dans le diagnostic entre différents antomopathologistes avec risque de diagnostic erroné en l’absence de second avis. Cela touche surtout les pathologies tumorales parfois les pathologies non tumorales. Egalement comme examen de deuxième intention pour compléter ou confirmer l’examen initial. Elles représentent en moyenne 1% de l’activité d’histologie des laboratoires de pathologie.LA TECHNIQUE DU GANGLION SENTINELLE



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.