» PANCREAS EXOCRINE Carcinomes intracanalaires tubulopapillaires

Carcinomes intracanalaires tubulopapillaires


Carcinomes intracanalaires tubulopapillaires (1 ;2) Arch Pathol Lab Med.2009 Mar ;133(3):423-38 : rare (3% des néoplasmes intracanalaires du pancréas). Elles se différencient des PaIN et TIPMP, H/F = 1, moyenne de 58 ans.

Clinique : non spécifique.
Macroscopie : lésion solide, nodulaire obstruant les canaux pancréatiques sans mucine (taille moyenne de 6 cm)
Histologie : tubules et papilles, avec structures cribriformes, peu de mucine cytoplasmique, dysplasie de haut grade, foyers de nécrose, parfois invasion (40% des cas). La lumière peut être oblitérée (nids bien limités entourés par un stroma fibreux. Architecture complexe, mais aspect assez homogène*
Immunohistochimie : positivité de CK 7 et/ou CK 19, souvent MUC1 et MUC6 +, négativité de trypsine, MUC2, MUC5AC, CK20, CDX2..
Biologie moléculaire : pas de mutations de KRAS / BRAF

(1) Yamaguchi H, Shimizu M, Ban S, Koyama I, Hatori T, Fujita I et al. Intraductal tubulopapillary neoplasms of the pancreas distinct from pancreatic intraepithelial neoplasia and intraductal papillary mucinous neoplasms. Am J Surg Pathol 2009 ; 33(8):1164-1172.
(2) Bosman FT, Carneiro F, Hruban RH, Theise ND. WHO classification of tumours of the digestive system. 4th edition ed. Lyon : International agency for research on cancer, 2010.



Documents de pathologie humaine du service d’anatomie pathologique du CFB de Caen et du CHPC de Cherbourg. L ’UTILISATION DES INFORMATIONS FOURNIES SE FAIT SOUS L’UNIQUE RESPONSABILITE DE L’UTILISATEUR. Les concepteurs et réalisateurs de cette base ne sauraient en aucun cas être tenus pour responsables des conséquences d’une utilisation non contrôlée des informations fournies.

Performed by Arnaud Legrand 2009 © All Rights Reserved.